Son coévolutif du moment 27 mars 2018

Son coévolutif

 

En complément à l’image du moment, la pensée du moment, voici le son du moment

Une petite interprétation au piano de la boucle capté en claire information avec du vocal de base.

Autorisez vous à l’écouter en boucle et à mettre votre son intuitif dessus

Cela renvoi sur « faire pousser les liens »

J’ai besoin de vos retours, sur vos sensations, ce que cela fait varier dans votre perceptions du monde et de votre monde.

 

Protégeons Stonehenge !

A propos Martinez Jean-Pierre, formation géobiologie

Formation en géobiologie et coévolution quantique

9 Commentaires

  1. Impact sur l’estomac et l’intestin, ambiance sombritude, son qui vibre comme une prière, lamentation, partie pointue arrondie de la roche ( forme menhir dressé) interagit ou plutôt se confronte avec zone chakra 6, difficile integration de la vibration, éblouissement avec lumiere et/ou vibration assez difficile à soutenir du regard. Relâchement depuis le dessus du haut des 2 bras

  2. Bonjour Moi ça me fais pensée à un morceau que j’ai créer intuitivement 🙂

  3. Reposes toi dans mes bras, acceptes les, je te berce, relâche, laisse tes tensions, laisse circuler, laisse couler, donne ton poids, fais confiance, laisse couler, laisse toi bercer, accepte le nouveau, accepte la mère des liens

  4. la porteuse d’eau bienveillance dans ce qui est est non dans ce que je désir

  5. grande pulsions au niveau du troisieme oeil même après le son 😉

  6. Sentiment de profondeur, d’aller chercher à l’intérieur pour faire pousser de nouveaux liens. Je le visualise comme une ouverture du coeur avec des branches de végétation type lierre qui pousse vers l’extérieur.
    Du point de vue de la vision, la persistance rétinienne est prolongée.
    Pas de goût ou d’odeur particuliers.
    Sur l’image, impression qu’il se passe quelque chose sur la partie droite.
    Merci 🙂

  7. les deux rochers : un lion debout et une tortue de mer

  8. Je fais l’exercice depuis plusieurs jours, au début j’ai trouvé le chant très solennel, ténébreux et j’ai fait un son intuitif joyeux pour compenser, maintenant je l’accompagne par des sonorités plus basses. Ce son m’emmène dans les profondeurs.
    L’image, je la connaîs puisque c’est une de mes photos (merci de l’avoir choisie ), elle me fait à chaque fois le même effet, je vois un sphinx (donc une créature moitié/moitié), c’est encore plus fort quand je vais sur le lieu et je me rappelerai toujours l’effet que j’ai eu la première fois que j’y suis allée et e chaque fois que j’y retourne: quelque chose de différent du contexte dans lequel elle s’est créée (c’est une stalagmite), fait partie du lieu et en même temps différente.

    « Faire pousser les liens » je ne trouve pas vraiment d’écho… peut-être le côté divin/humain…

    Aujourd’hui, après l’exercice, je me suis sentie plus grande.

Laisser un commentaire, régissez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.