compte-rendu du stage Aux orcades, juilllet 2015 1er jour

Avatar du membre
Gwen
Coévoluant
Messages : 258
Enregistré le : mer. 30 sept. 2009 17:25
Localisation : Limousin, Haute-Vienne 87
Contact :

lun. 3 août 2015 23:05

Bonjour,

Et oui, on l'a fait !!!!! ;) Voici le premier jour du stage, avec les photos, les participants feront le lien avec les enregistrements audio pris sur les sites.
Nous vous distillerons en allant le reste, n'hésitez pas à réagir et pour ceux qui y étaient à complèter de vos ressentis.... et remarques...

Pour moi, une partie est restée là-bas et j'en ai emmené un morceau, en attendant d'y retourner....un lien très fort en tous cas....
Un petit de groupe de 9 personnes pour un voyage initiatique

Ecosse, les Orcades 12 au 19 juillet 2015

Préambule :

Une destination inconnue même si j’ai déjà voyagé 3 fois en Ecosse. Des îles qui résonnent sur le rapport au temps et sur la mise au clair de notre légende personnelle.
C’est quoi cela ? C’est notre histoire, notre vie, et celle de notre lignée pas dans la vérité historique mais dans la réalité subjectivement vécue, telle qu’on l’a mémorisée, même si elle ne reflète pas une réalité concrète.
Laisser remonter en conscience ce que nous (ou notre lignée) avons occulté, et lâcher les attachements aux douleurs et peurs que nous avons engrangées dans notre structure énergétique, par-delà le temps.
Il semble qu’il y ait aussi un recalage sur notre rapport au temps.
Voilà, « l’apriori », le passage par l’expérience confirmera, ou pas…

Le 11 juillet, nous sommes arrivés sur Paris, début d’après-midi, accueillis et bichonnés chez une amie. Vers 16h, en pleine sieste méritée, un petit sms de nos amis de British Airway nous annonce l’annulation d’un de nos vols. Oups ! Les agences ne sont plus joignables, pas de solution en vue…
« Petit » moment de stress, juste 6 personnes du groupe concernées. Moi qui adore le rapport à l’administratif…
Après réflexion, action, direction Orly où nous avons trouvé une très sympathique personne, efficace qui a géré le rebooking pour tout le groupe, avec un peu de mal et quelques manipulations informatiques pas trop autorisées. Par exemple changer des billets pour des personnes non présentes et même partant d’autres aéroports.
Ouf !! 2 heures plus tard tout est ok et tous les participants sont informés et contents.
Et nous partirons sur Air France avec une escale de moins (normalement un billet nettement plus onéreux), merci ma vie ;)
Pour ma part je me surprends d’une tranquillité certaine malgré une pression plutôt importante, faut bien que cela serve l’évolution de conscience et de confiance ;)
Nous pouvons sereinement aller passer un chouette moment convivial sur une terrasse avec nos amis parisiens.

Le 12 juillet au matin, encore un peu de pression à l’aéroport, en ayant pourtant pris une bonne marge de temps. Nous faisons la queue pour l’enregistrement, il y a foule, et alors que notre tour venait, colis suspect en zone d’enregistrement. « Evacuation s’il vous plait ! »
Décidément test zénitude au programme, après discussion nous enregistrons en prioritaire, passons la douane et le contrôle de sécurité aussi en prioritaire et attrapons l’avion en fin d’embarquement.
Juste à temps, le temps juste, un rapport à lâcher les repères et les petites habitudes et accueillir la confiance. Le stage a déjà commencé !
Un gros rapport à l’ouverture et la bienveillance entre humains, que ce soit la personne de British Airway, la personne qui nous a aidé pour le pré-enregistrement, toutes celles pour nous faire passer en priorité à la douane, au contrôle de sécurité, dans l’avion…
Bref l’avenir est dans l’humain !
Non !
Le présent est dans l’humain ;)
Se mettre au présent et l’univers apporte tout ?
Non, nous générons simplement les expériences utiles pour nous et il s’agit de remettre la responsabilité sur soi. En incluant notre Soi.
Après des arrivées échelonnées, nous nous retrouvons tous à la maison qui va nous héberger presque tout le séjour. Elle est grande, au bord de la mer, tout confort, avec un équipement très bien pensé, et une propriétaire plus que sympathique. Vu la petite superficie des Orcades, nous avons choisi l’option d’avoir un point d’hébergement fixe et de rayonner à partir de là. Par contre, le fait de se retrouver ainsi en proximité, fait beaucoup plus ressortir les miroirs entre les personnes, du fait de l’intimité vécue, d’autant plus que le travail du stage joue aussi son rôle d’amplificateur.
Un problème de logistique s’est posé dès le début par rapport au couchage, très en lien avec la notion de territoire et bulle d’intimité. Les concessions ou pas…. Cela a soulevé des discussions très intéressantes, et quelques tensions. La notion de groupe n’est pas complètement créée à la base, et on est sur des besoins de sécurité primaire par rapport à l’autre. De notre côté, une vigilance accrue sur l’organisation de la logistique sera bienvenue, pour plus de fluidité dans le groupe. De toute façon, accepter l’expérience telle qu’elle est, mais sans se complaire dans « tout est parfait, et c’est comme cela que ça devait être ».
Finalement nous trouvons une solution où tout le monde peut se sentir relativement confortable pour cette question pratique.
DSC08655.jpg
à deux pas du gite
JOUR 1 : Lundi 13 juillet

Notre premier lieu nous entraine vers la côte Nord-est de Mainland (l’île principale)
Hall of Rendall, Rendall doocot
voyage-ecosse-hall-rendall-_001.jpg
ll s’agit d’un très ancien pigeonnier du 17ème, unique en son genre sur les Orcades. Travail de son intuitif à l’intérieur, autour d’un monticule de fientes et quelques cadavres de pigeons….

S’y trouve une énergie souterraine du passé, une des 12 primordiales, qui ont orienté la vie sur terre, les 12 premières branches de l’arbre, après l’Unité. Celle présente ici, est principalement orientée sur le minéral : comment il se structure, s’agence pour laisser de la place à l’étape suivante : de l’organique à venir.
Le rapport avec un pigeonnier ? L’énergie existait bien avant le bâtiment, les pigeonniers autrefois étaient une manière d’afficher son pouvoir.
Lieu en rapport avec la création de monde (ressemblance avec le Jardin aux Moines à Brocéliande(cf stage d’intro), créer un référentiel de temps et le modifier éventuellement. Cet usage de base n’est à priori plus utile.

Pour que le lieu soit pleinement actif, cette énergie souterraine s’associe avec du non-terrestre, pas présent à ce moment.
Pour nous : travail sur un recalage, recentrage du plan sagittal (d’avant en arrière), celui qui gère, entre autre, notre rapport au temps. Préparation préalable pour après pouvoir travailler sur le temps en ayant un point de référence solide.
Une manière de mettre en perspective notre rapport au cycle naissance-mort et alléger notre rapport aux peurs liées à la mort, disparition, perte.
voyage-ecosse-hall-rendall-_002.jpg
voyage-ecosse-hall-rendall-_003.jpg
Non loin, une promenade à travers champs puis une petite ascension nous amène au sommet de :

Tumulus enyas hill
ecosse-voyage-tumulus-enyas-hill_001.jpg
Ascension
orcades-voyage-tumulus-enyas-hill_001.jpg
Coeur
« Couvercle » non terrestre du lieu précédent.

Recalage du plan sagittal, cette fois de haut en bas.
De l’Avant en arrière : manière de gérer une logique de la perception du temps.
De Haut en bas : éviter les fuites dans le temps.
Une manière de reconnaitre son importance dans l’ici et maintenant et redonner du signifiant à ce que l’on est et ce que l’on fait.
Toujours un travail de préparation par rapport aux énergies de l’ile qui renvoient sur un rapport au temps.
Sieste intégrative.

Repas pique-nique et tour de présentation des participants à Tingwall, au bord de la mer.
orcades-tingwall_001.jpg
Tingwall
Lake of Swannay

Nous partons ensuite en direction de la pointe ouest.
Sur la route, M….. détecte un « gros truc, là » sur un loch, nous allons voir, ce sera l’occasion d’un arrêt pipi spécial…
Le lac héberge un skouen de dimension imposante et joue le rôle d’un amplificateur d’intention et/ou de capacités cachées. Si on émet une intention utile pour le vivant, qui construit, celui-ci l’amplifie (ça ne marche pas avec une intention de destruction).
orcades-voyage-lake-swannay_001.jpg


M……. a laissé jaillir de manière inconsciente une intention sur une capacité en potentiel plus ou moins active déjà chez lui. Le lac l’a amplifiée pour permettre une meilleure perception et une intégration dans la matière plus aisée. Une des méthodes d’usage avec cette énergie est de passer un certain temps sur le bord pour laisser à l’énergie le temps de révéler notre capacité utile à faire ressortir dans le moment. Encore une fois, présence et transparence.
Celle de M…... : amener les autres à avoir un autre regard sur les choses à construire.
Ce lieu a profité à tout le groupe pour renvoyer à chacun une capacité potentielle en dormance pour la rendre plus facilement accessible ou qu’elle se révèle.
A l’entrée de cet endroit, un lieu où nous faisons cercle, avec F….. au centre. Renvoie sur la notion de contrôle : la différence entre le contrôle pour gérer et driver les choses et le contrôle pour dominer et asservir. Une manière de revoir le côté positif du contrôle qui permet de savoir où on en est et de donner des points de repère. Prendre le contrôle pour ne pas se retrouver asservi par l’extérieur.
orcades-voyage-lake-swannay_002.jpg

Puis direction Brough Head pointe ouest de Mainland.

Brough Head (Brough of birsay)

Une petite île, où se situe un phare et un ancien Brochs (village fortifié Picte puis Viking) est accessible par une voie piétonne en béton, mais à marée basse, ce qui n’est pas le cas. Nous restons un moment sur la pointe, puis sur la plage de galets, aux belles nuances pastel douces, ocre, vert, rouille, gris, et trempons les pieds avec ravissement pour certaines dans une eau d’une transparence parfaite.
orcades-brough-head_001.jpg
Sur cette pointe : remettre en lumière des évènements, des manières de penser individuelles qui se répètent de manière cyclique à travers le temps : rapport aux dates anniversaires et au lien transgénérationnel ). Cela joue sur plusieurs niveaux, à l’échelle d’une incarnation ou d’une incarnation multiple. Une énergie pas simple à gérer et qui a fait remonter un peu d’émotionnel dans le groupe.
Le phénomène est amplifié par la marée montante.
orcades-brough-head_002.jpg
A Birsay, le village juste à côté, nous visitons l’Eglise, construite en 1760, qui a remplacé une précédente construite en 1664, qui elle –même fut construite sur une église, probablement du XIè, et qui aurait été celle où st Magnus aurait été enterré. Une belle rencontre avec un Ecossais, au français parfait, qui nous conte un bout de l’histoire de l’église et la sienne en France.
Birsay était auparavant la capitale des Orcades. St Magnus y aurait vécu jeune et y aurait été enterré, avant que Kirkwall ne la supplante et que ses reliques y soient transférées.
L’église est curieuse au niveau énergie et nous semble inversée (cœur à l’entrée). Ce qui crée une disharmonie notoire. Les reconstructions successives pourraient expliquer cela, mais notre Ecossais nous apprend que les archives ont été « égarées » et que l’on ne peut avoir plus de renseignements sur son histoire.
L’Eglise renvoie sur : « comment je peux être centré dans qqch en permanence, impermanent, en langage clair, tenir le cap, quel que soit l’état de la mer. »

Palace in Birsay
orcades-birsay_001.jpg
Construit par Lord Robert Stewart, plutôt pour Lord Robert Stewart car c’est le seigneur local avec des prétentions au trône et une réputation de tyran.
Le Palais est en ruine et renvoie une information d’évolution sur la légèreté dans le rapport au pouvoir et à la vie, mais aussi sur ouvrir et vider les poubelles du mental pour accueillir de la nouveauté (point proche du puit central).
En se branchant sur l’expérience liée au lieu, il s’avère que cette information ne s’est pas exprimée que ce soit au niveau énergie ou au niveau matière, dommage pour les habitants de l’époque…
Le lieu semble accueillir les enfants en terrain de jeu pour grimper, et plus généralement permet de renvoyer sur la liberté dans le rapport à la vie. Juste s’autoriser à jouer, ce que certains stagiaires ont fait…. ;-), un rapport à changer de point de vue et prendre de la hauteur…..
ecosse-voyage-birsay_001.jpg
La journée touche à sa fin, nous reprenons la route du retour, en prévoyant de revenir aux bons horaires de marée pour pouvoir accéder à cette petite île bien attirante….
« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. » Proverbe africain.

"Aide-moi à faire tout seul." Maria Montessori.
Avatar du membre
TilSpire
Coévoluant
Messages : 22
Enregistré le : ven. 30 déc. 2011 14:17

mar. 4 août 2015 12:00

Merci pour toutes ces notes et cet exposé si complet de ce qui a été vécu. Les photos ne suffisaient pas, je retrouve les mots repères, les gestes de certains, les expressions. J'ai réellement perçu la densité de ce qui se passait entre nous et avec ce qui nous entourait , mais je suis comme le thé, j'infuse encore. ;)
Avatar du membre
Manu d'la mare
Coévoluant
Messages : 513
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 23:14

mar. 4 août 2015 19:36

Bravo Gwen !
On retrouve bien l'ambiance.
Courage, plus que 6 jours... :D
Bisous
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

mar. 4 août 2015 23:45

Coucou :-)
Trop super.
Merci merci Gwen
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

mer. 5 août 2015 19:34

Tres tres sympa !!
C'est marrant on a eu le meme couac , le meme jour mais pas à la meme heure ;)
Un vol Annulé une fois à birmingham... pareil, gestion du stress et , devoir trouver une solution. Notre séjour a aussi commencé sur les chapeaux de roues ! comme quoi, on va pas dans le nord de l'ecosse aussi facilement, quelques ajustements sont à faire avant de passer la "porte" ;)
fakir
Coévoluant
Messages : 113
Enregistré le : jeu. 5 déc. 2013 19:15

mer. 5 août 2015 21:41

salut,
c'est bien écrit et c'est très intéressant!
La suite, la suite!!!!!
Des bizs
Avatar du membre
Dalila
Coévoluant
Messages : 373
Enregistré le : mer. 29 mai 2013 05:29

ven. 7 août 2015 11:04

Génial !
Merci pour le temps passé à exposer tout ça !
ça donne très, très envie d'y aller :-)
Avatar du membre
Gwen
Coévoluant
Messages : 258
Enregistré le : mer. 30 sept. 2009 17:25
Localisation : Limousin, Haute-Vienne 87
Contact :

sam. 8 août 2015 13:24

Merci, la suite est bientôt prête!!!!


C'est marrant on a eu le meme couac , le meme jour mais pas à la meme heure
Un vol Annulé une fois à birmingham... pareil, gestion du stress et , devoir trouver une solution. Notre séjour a aussi commencé sur les chapeaux de roues ! comme quoi, on va pas dans le nord de l'ecosse aussi facilement, quelques ajustements sont à faire avant de passer la "porte"
effectivement et même pour en repartir, tiens-toi bien, nous (JP et moi) on a loupé notre avion pour repartir!!!!!

bisous
Gwen
« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. » Proverbe africain.

"Aide-moi à faire tout seul." Maria Montessori.
framboise
Coévoluant
Messages : 182
Enregistré le : mer. 15 juin 2011 21:26

sam. 8 août 2015 18:22

Merci Gwen
C'est super !!
Bisous
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

sam. 8 août 2015 21:20

Gwen a écrit :Merci, la suite est bientôt prête!!!!


C'est marrant on a eu le meme couac , le meme jour mais pas à la meme heure
Un vol Annulé une fois à birmingham... pareil, gestion du stress et , devoir trouver une solution. Notre séjour a aussi commencé sur les chapeaux de roues ! comme quoi, on va pas dans le nord de l'ecosse aussi facilement, quelques ajustements sont à faire avant de passer la "porte"
effectivement et même pour en repartir, tiens-toi bien, nous (JP et moi) on a loupé notre avion pour repartir!!!!!

bisous
Gwen
Ahah décidemment ;)
Nous au retour c'était la course dans Paris, on était à deux doigts de devoir dormir à l'aeroport. Notre avion avait trop de retard , et on a failli n'avoir aucune correspondance niveau RER et metro... Chaud chaud le retour ! ;)
Répondre

Retourner vers « compte-rendus de stages »