c'est suis qui dit....qui n'y est pas forcément

danse, peinture, poésie, réflexion ...
Avatar du membre
Florence
Coévoluant
Messages : 350
Enregistré le : dim. 4 avr. 2010 14:00
Localisation : Jura

dim. 11 juil. 2010 17:47

Voici la "lettre d'éveil" que j'ai reçu ce matin de Francine Bertrand, pour ceux qui connaissent ses ouvrages.
Pour les autres, elle habite Québec, est Française et a écrit "le livre des maîtres", "la force des maîtres en toi" ...


Bonjour à tous

Toutes les énergies et tous les Maitres, nous disent la même chose aujourd’hui, travailler sur nous même, ouvrir notre conscience aux plus hauts enseignements. Plus d’ouverture, plus de lâcher-prise, moins de contrôle et plus de liberté et d’amour.
Pourtant, nous pensons tous avoir grandi, avoir évolué et être des personnes responsables pour nous même. Mais, si nous voulons bien nous regarder en face, sans notre bel Ego, que voyons-nous ? Des personnes pleines de peur, de problèmes de toutes sortes, et par-dessus tout nous blâmons les autres, le monde, les gouvernements, les banques, les voisins, nous, nous sommes presque parfaits… enfin c’est ce que nous croyons au fond de nous, n’est ce pas.

Nous sommes intelligents, instruits plus ou moins, nous vivons le mieux possible, sans nous soucier ou presque pas, de tout ce qui nous entoure et nous demande de changer, d’être plus compâtissant, d’ouvrir notre conscience à plus de lumière, à plus d’amour. Juste le mot Amour n’est il pas employé partout et pour n’importe quoi. Que représente le mot Amour s’il n’est pas employé avec sincérité. Cela fait bien de parler d’amour pour tout et ce mot représente soi disant les personnes évoluées et disons mystiques. Quelle erreur, et si nous voulons être vrais pour nous mêmes, regardons les personnes qui emploient le mot amour continuellement, êtes vous tentés de leurs ressembler, ou de les fuir.

Il est vrai, que ce que nous disent les Maitres aujourd’hui, n’a pas toujours la faveur du monde, et souvent, des personnes se contentent de jouer avec les énergies au lieu de se remettre en question, c’est beaucoup plus facile et moins dérangeant, c’est évident. Les paroles des Maitres sont toujours des paroles d’encouragement à changer, à laisser les événements passer sans s’y accrocher, à arrêter de critiquer et de se plaindre pour rien, de dépasser nos peurs et toutes nos habitudes destructrices pour nous et pour les autres.

Que faisons-nous alors, nous essayons de fuir la réalité pour vivre dans un monde d’illusions intellectuelles, qui elles nous confortent souvent dans l’Ego, ce qui fait que nous n’avançons plus. Je me suis déjà fait dire par une personne que j’ai rencontrée et qui ne me connaissait pas, qu’elle était arrivée au 12ème niveau…je ne sais pas de quoi… mais elle n’avait plus grand-chose à apprendre, je lui ai répondu qu’elle avait de la chance car moi je n’avais toujours pas trouvé l’escalier. Que pensez-vous de cela ? Une autre qui me dit vivre dans la 5ème dimension et n’a plus à se soucier des personnes en 3ème dimension qui l’impatientent. Que faire avec ce genre d’êtres humains, à part les laisser croire à leurs illusions, il n’y a pas de discussion possible, alors il est mieux de se taire et de les accepter comme ils sont en restant indifférent à leur égard.

Souvent il m’est dit "tu ne mâches pas ce que tu veux dire " est ce que vous pensez que c’est en faisant croire au monde qu’il est le meilleur, en le flattant, ou en le plaignant qu’il va évoluer et changer, non, il est préférable de dire la vérité au monde et de l’aider à voir ce qu’il peut changer ou améliorer. Si les êtres ne sont pas capables d’entendre leurs vérités dites gentiment et avec compassion, alors le monde n’a pas compris ce que disent les Maitres, car leurs enseignements ne sont pas pour ceux qui sont toujours à même de se plaindre, que les autres ne sont pas gentils avec eux ou qu’ils sont rough « roff » (comme on dit au Québec). Je pense que nous devrions être capable …sans Ego bien sur, d’entendre ce que d’autres ont à nous dire, quand ils veulent nous aider, sans monter sur nos grands chevaux….je pense que vous comprenez ce que je veux dire. Et si vous voulez vraiment évoluer et prendre le meilleur virage pour 2012 il est plus que temps d’accepter la Vie et sa réalité sans avoir recours à l’illusion habituelle.

Je vous souhaite à tous une belle semaine et bonnes vacances pour les chanceux.

Je vous aime pour vrai.
Francine



ça fait du bien....je trouve :D
fleurdevie57
Coévoluant
Messages : 63
Enregistré le : dim. 8 mars 2009 11:05

lun. 12 juil. 2010 08:22

Il n'y a pas de commentaire à faire et rien à ajouter ! Cette lettre d'éveil est vraiment juste !

FdV57
maori
Coévoluant
Messages : 679
Enregistré le : mer. 11 nov. 2009 16:54

lun. 12 juil. 2010 15:28

Bonjour
je me permets de rajouter un petit commentaire...
ton texte me parle beaucoup florence (c'est du vécu) sur la partie
Florence a écrit :Pourtant, nous pensons tous avoir grandis, avoir évolué et être des personnes responsables pour nous même. Mais, si nous voulons bien nous regarder en face, sans notre beau ego, que voyons-nous? Des personnes pleines de peur, de problèmes de toutes sortes, et par-dessus tout nous blâmons les autres, le monde, les gouvernements, les banques, les voisins,.
notion de fuite:il semble que la fuite devant nos propres failles est un des problèmes qui peut être très lié à notre envie (ou besoin) d'évolution.
la question de la fuite est toujours à double tranchant car à la fois c'est lié à un instinct de survie (post de cernus sur la question) mais à un autre niveau c'est peut être une indication de ce que nous sommes en plus vaste..

:mrgreen:
Avatar du membre
Aor
Coévoluant
Messages : 148
Enregistré le : dim. 31 janv. 2010 12:25

mer. 14 juil. 2010 13:43

Bonjour!

je suis allé faire dans l'Aude un stage avec quelques illuminés que certains d'entre vous connaissent. Des pointures, comme on se plait à l'évoquer!
Et cela m'a donné envie de partager:
d'abord sur le texte de Francine: certes, du vécu mais de la révolte, de la mélancolie... c ce que je perçois et il y a qqs années, je pensais cela.

Et si c'était l'Ego qui parlait, qui observait?
Il se montre humble ? Peut-être. Mais qd il propose de rester indifférent, n'est ce pas un piège d'auto protection? Notre être intérieur ou le Maître ne nous propose t'il pas, lui, d'aller plus loin et d'envoyer de l'amour ou ce que nous évoquons par ce mot sur ces autres parcelles de la vie, parcelles qui contiennent aussi en elles la Divinité, qui expérimentent , tout comme nous ? Elles ont "raison", tout comme nous avons "raison". Qui peut se targuer de connaître le droit chemin, l'objectif de la Source pour chacun d'entre nous?
Nous sommes si petits et en même temps si grands. Si nous acceptions simplement cela, en nous émerveillant sur cette constatation, sur ce temps présent, sur ce Présent qui nous est donné?

Et quand on parle de vérité à dire : qui sommes nous pour verbaliser la vérité ? Qu'est ce que nous, pôôôvres zumains , connaissons de cette vérité pour la dire à autrui ? Que savons nous sur le fonctionnement si complexe de notre "réalité", sur autrui, sur l'extérieur tout simplement?

Qd on écrit "ouvrir notre conscience", n'est ce pas l'Ego qui se propose de commander une ouverture plus ou mons grande de la conscience?
Et si la conscience était le Maître, celle qui justement EST, est en conscience sur cette réalité ou ces réalités? Celle qui attend que notre égo se rende, s'offre, (le mot "surrender" en anglais reflète bien la notion)...
Ce n'est qu'après cette reddition cette "sous mission " qu'enfin la Conscience peut nous guider, adombrer notre Ego... nous montrer , nous faire vivre vraiment ce qu'est ETRE CONSCIENT!

Lors de ce stage, on nous a demandé de tout désapprendre. Et si vraiment nous étions dans l'ouverture, la demande sincère et l'abandon, enfin, la force de vie se manifestait, nous illuminait, travaillant sur nos souffrances. Si notre mental essayait de faire coller l'expérience avec un savoir, tout s'arrêtait. Si simplement il y avait autre chose que du simple ressenti, par ex. un brin d'observation de ce que nous appelons habituellement conscience ou intellect, arrêt sur image!


Toujours lors de ce stage, c'est la notion de foi qui a été évoquée. En travaux pratiques dans la nature, chacun devait resssntir des phénomènes ou des EDLN, voire des dispositifs éthériques, et ensuite faire contrôler par les assistants.
Plusieurs fois, nous avons constaté que nos ressentis perso sur les évènements, les phénomènes étaient soit niés soit perçus "autres", avec même des oppositions entre les personnes référentes.
Devions nous nous faire confiance ou accepter les ressentis des autres ou de l'un ou de l'autre quand il y avait dysharmonie?

Et si tout cela faisait partie d'un plan ? Pour nous faire sentir le paradoxe de toute situation? Pour développer notre foi en Nous ?

Il y a deux mois, j'avais ressenti une présence ET très forte (7m de diamètre) dans ma demeure, avec un effet sur mon biochamp. J'ai demandé à une amie qui travaillait son ressenti, si elle percevait qq chose. Rien. Et apparemment pas d'effet sur ses corps.
Je lui ai demandé de tester si , en fait, il lui était "interdit" de sentir. Réponse positive!

De même avec d'autres amis radiesthésistes, nous avons fait des expériences sur ce thème et avons constaté que toucher l'épaule d'un expérimentant "aveugle" lui permettait de sentir ce que nous avions perçu. Nous mettre dans la peau énergétiquement des autres expérimentateurs, en accord avec les Sois respectifs, bien sûr, pemettait de ne "voir" ou de "voir" ce que l'autre expériementait et de perdre nos perceptions propres!!!


Donc: la Vérité, notre vérité, elle se montre bien relative et de plus soumise aux jeux des autres consciences sises de l'aute côté du voile!!

En Saint Plicité: je rejoins la conclusion. Acceptons nous dans nos différences et osons ne pas être indifférent, car c'est l'indifférence qui tue. Osons essayer d'aimer!

Sans doute un excès de canicule pour cette logorrhée de... mon mental!

Je vous adresse mon meilleur sourire!
Aor
אוֹר
CLO
Coévoluant
Messages : 74
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 01:28

mer. 14 juil. 2010 14:10

Je suis entièment d'accord avec toi Aor , on a vraiment l'impression que tout est relatif y compris les perceptions car elles ne sont même pas toujours reproductibles car liées quelquefois à un état d'esprit à un moment donné ou à la présence d'une personne physique particulière ou bien à une leçon à apprendre ....
Tout est "mouvant" , une partie de nous-même crée nos propres expériences au fur et à mesure de notre avancée et les autres participants humains (et non humains ??) sont en quelques sorte acteurs bénévoles de nos pièces personnelles qui s'imbriquent dans une "giga"pièce de théatre universelle ; quelle maestria !! je souhaiterais vraiment rencontrer le metteur en scène ....
YQUEM
Coévoluant
Messages : 906
Enregistré le : lun. 25 août 2008 20:53

mer. 14 juil. 2010 15:04

Aor a écrit :je suis allé faire dans l'Aude un stage avec quelques illuminés que certains d'entre vous connaissent. Des pointures, comme on se plait à l'évoquer!
Des noms !!


Sinon j'aime bien le fond de ce que tu dis, et m'y retrouve totalement. ;)
Avatar du membre
Florence
Coévoluant
Messages : 350
Enregistré le : dim. 4 avr. 2010 14:00
Localisation : Jura

ven. 16 juil. 2010 09:46

Aor a écrit :d'abord sur le texte de Francine: certes, du vécu mais de la révolte, de la mélancolie... c ce que je perçois et il y a qqs années, je pensais cela.
Aucune mélancolie et encore moins de révolte chez cette dame....
Pour avoir eu la chance de communiquer avec elle et de lire son travail, je sais que ses textes servent de miroir à ceux qui les lisent...et en général déclenchent des réactions...
Au même titre que les vracs de Cernus entrent en résonance avec celui qui doit être touché...
Ou même quand JP intevient sur un sujet, ça entre en résonance ou non...

Chacune de ces 3 personnes parle, met en mots ce qui leur vient...sans rien imposer et sans émotion (je ne trouve pas d'autres termes)... Ils sont; point barre.

Par contre, ce qu'ils disent réveille bien des consciences et chamboulle beaucoup d'assurance ;)
Quoiqu'il en soit chacun réagit!

:D :D sourire du matin
vibrazionecosmica
Coévoluant
Messages : 331
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 13:58

ven. 16 juil. 2010 10:02

Florence a écrit :Au même titre que les vracs de Cernus entre en raisonnance avec celui qui doit être touché
Tiens, y a un truc chouette là ;) :
est-ce qu'on rentre en raisonnance (raisonner) ou en résonance (ça fait vibrer qqch en nous, des notes qui vibrent en harmonie par lois d'affinités )

Chez moi, clairement, il y a les fois où ça raisonne et les fois où ça résonne :D
Ou un bon mélange des 2
Comment concilier les contraires ? -Seul le coeur le peut
Comment résoudre cette dichotomie ? - Il ne faut rien résoudre, juste être...
Avatar du membre
Florence
Coévoluant
Messages : 350
Enregistré le : dim. 4 avr. 2010 14:00
Localisation : Jura

ven. 16 juil. 2010 11:21

vibrazionecosmica a écrit :Tiens, y a un truc chouette là :
est-ce qu'on rentre en raisonnance (raisonner) ou en résonance (ça fait vibrer qqch en nous, des notes qui vibrent en harmonie par lois d'affinités )


:D :D vois-tu vibrazion...je ne sais jamais comment l'écrire parce que quand j'étais petite, 8 / 9ans, je me souviens d'une institutrice qui nous avait donné un moyen mnémotechnique pour faire la différence entre les 2 orthographes...

**raisonner écrit avec ai, ça veut dire que vous réfléchissez avec votre cerveau (disait-elle)
**résoner écrit avec é, ça veut dire que vous ressemblez à une cloche qu'on agite dans tous les sens pour la faire tintinnabuler...

Alors j'ai un peu l'impression de proférer une "grossièreté" si je dis que certains textes nous font résonner :D :lol: :D
Mais dans la pratique, la parole miroir fait tintinnabuler la petite ou la très grosse cloche (selon le cas) en chacun de nous ce qui permet (parfois) au cerveau de raisonner... :)

bon, y a des fois où la cloche est tellement énorme que rien ne peut la faire vibrer, faut taper dessus ;)
vibrazionecosmica
Coévoluant
Messages : 331
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 13:58

sam. 17 juil. 2010 09:28

:lol: :lol:

C'est beau le son des cloches...
Comment concilier les contraires ? -Seul le coeur le peut
Comment résoudre cette dichotomie ? - Il ne faut rien résoudre, juste être...
Répondre

Retourner vers « Autres »