Compostelle

Musique, littérature, peintures, cinéma, land art, artisanat, photographie, danse...
Avatar du membre
petit scarabée
Coévoluant
Messages : 164
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 13:27
Localisation : Rennes

mer. 17 août 2016 20:47

Compostelle
chemin de mise en action, chemin de guérison, de co-évolution ...
de rencontre avec soi, avec l'autre (en fait, c'est vraiment pareil ...),
Chemin de coïncidences, de prises de conscience
chemin retrouvé

Parti seulement 9 jours entre le Puy en Velay et Conques,
je reviens bluffé par l'intensité de l'expérience

En relisant mon carnet de note, j'ai eu envie de vous partager certaines réflexions : le paradoxe entre la simplicité des situations vécues et la profondeur de sens qui s'en dégage.

Bonne lecture
Pierre


Perdu dès le départ.
Pas assez centré pour retrouver en moi le chemin.
Trop aveuglé pour reconnaître les signes.
Pas assez présent pour entendre les conseils.
Trop fier pour revenir sur mes pas.
Que de kilomètres à rattraper !
Assume tes responsabilités.


Parti depuis deux jours seulement ?
Le temps s'écoule différemment
La présence l'étire et l'emplit
La répétition n'est plus un frein mais un fruit.


Ton genou souffre sous le poids dès le troisième jour
Tu regrettes le bâton refusé à ton départ
Cherche la branche alliée au bord du chemin
Accepte le soutien


Cheminer avec l'autre, c'est cheminer en soi
Chaque histoire de pèlerin résonne en ton sein.


Tu te nourris de peu, tu te nourris d'un rien
Du vide entre chaque bouchée
Du temps vécu à mastiquer, à apprécier chaque texture, chaque saveur,
A goûter l'instant
En prenant conscience du don caché de cette nourriture derrière le sacrifice,
Comme en écho à ta souffrance du moment pleine de promesses à venir.


Pleure, pleure un bon coup, ne te retiens pas
(Personne ne te jugera, alors pourquoi toi ? )
Le poids d'une larme ne représente rien mais tu verras
que ton sac pèsera moins lourd sur tes épaules


Après l'effort,
Retourne-toi sur le chemin parcouru pour en apprécier la beauté.


Les rayons du soleil caressent ou agressent selon les journées
L'ombre est parfois un abri bienvenu et recherché
Avant de s'exposer à nouveau à la lumière
PierreMZ
Coévoluant
Messages : 38
Enregistré le : mer. 10 août 2016 23:30
Localisation : Lyon

mer. 17 août 2016 22:14

Je trouve ton écrit magnifique !

D'une part pour le sens, et pour la forme que tu manie avec aisance.

Continue, si ça te fais plaisir :-)
Et merci pour ce partage !
Merline
Coévoluant
Messages : 152
Enregistré le : dim. 28 sept. 2014 11:09

jeu. 18 août 2016 13:19

Merci beaucoup, c'est super ce que tu écris;
Ca donne envie de faire ce chemin, mais j'entends dire que c'est vraiment l'autoroute des randonneurs.

As tu lu "le pélerin de compostelle" de paul Coelho; c'est son premier livre où il raconte son périple initiatique; génial bouquin.

bonne journée
Avatar du membre
petit scarabée
Coévoluant
Messages : 164
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 13:27
Localisation : Rennes

jeu. 18 août 2016 18:09

Merci pour vos retours.
j'entends dire que c'est vraiment l'autoroute des randonneurs.
ça peut l'être, mais ça dépend de ce que tu as envie et décides ... J'ai réussi à alterner temps d'intériorité (en recherchant et assumant la solitude, quitte à couper court à certaines rencontres ou laisser de la distance pour être seul) et temps de convivialité (plutôt en fin d'étape, ou en marchant seulement si bonne connexion avec la personne) assez facilement.
Un conseil : quand tu décides de t'arrêter, ne le fais pas sur le chemin : c'est assez facile de s'en écarter (forêt, champs, quitte à lever quelques barrières -tiens encore un double sens-) pour trouver un endroit tranquille ...
As tu lu "le pélerin de compostelle" de paul Coelho; c'est son premier livre où il raconte son périple initiatique
Je l'ai lu il y a deux ans ... Avec le recul, je pense que je l'ai pris un peu trop premier degré, que je suis passé à coté de pas mal de symbolique ... mais bon, j'ai du en prendre ce dont j'avais besoin sur le moment...

Dans un autre style, je te conseille Henri Vincenot "les étoiles de Compostelle" (acheté mais pas encore lu celui-là) : L'auteur (Bourguignon)retrace la construction des cathédrales et églises au XIII ème siècle ... Comme dans d'autres ouvrages ("le pape des escargots"), il fait le lien entre les anciens cultes "païens" (celtiques-druidiques) et leur récupération par l'église (construction des églises sur les anciens sites, pas choisi au hasard ...) et explique comment les bâtisseurs de cette époque descendaient encore d'une lignée "d'initié" et qu'en gros, ils ne bâtissaient pas n'importe où, ni n'importe comment, pour que leurs églises captent et retransmettent au mieux les énergies des lieux sur lesquels elles sont construites ... Bref, si ça t'intéresse, il explique tout ça mieux que moi ...
Elfe de Savoie
Coévoluant
Messages : 38
Enregistré le : mer. 13 juil. 2016 19:19

sam. 20 août 2016 12:24

Bonjour Petit Scarabée,

Sublime ode ! Merci beaucoup pour la richesse de ton partage. Avec grand plaisir d'en goûter et savourer pleinement d'autres en devenir.

Bien à toi et belle progression intérieure !

Elfe de Savoie
Répondre

Retourner vers « Vos créations artistiques »