Journal de bord d'un conte re-visité

Musique, littérature, peintures, cinéma, land art, artisanat, photographie, danse...
Avatar du membre
Thalie
Coévoluant
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2014 20:12
Localisation : Paris (on fait ce qu'on peut...)

mar. 12 janv. 2016 22:42

Bonjour à vous,
Je vous présente le journal de bord qui va m'accompagner pour une nouvelle aventure créative. C'est une réponse à une demande d'accompagnement que j'ai fait auprès de Jean-Pierre.

Je vais vous présenter LES CONSIGNES, car il y a plusieurs niveaux d'écriture dans cette épopée autour du conte ( pour les fées, je verrai plus tard si elles ont une place dans cette histoire :D ).

Premier niveau : le projet final est la réalisation de film d'animation libre qui a comme vecteur de ré-écrire la fin d'un conte existant et connu de tous, Charles Perrault, les frères Grimm ou autres mais qui soit une version originelle. Le vecteur principal est qu'il y ai un « très méchant personnage », c'est l'ancre de toute cette histoire mais j'y reviendrai.

Second niveau : de vous faire partager, par le biais de ce journal, de mes réflexions, doutes et autres, pendant le processus de création. L'idée est un partage sincère, une sorte de mise à nu de mon intimité cérébrale et émotionnel ...

Je vais devoir habiter plusieurs « personnages » : écrivaine, réalisatrice, plasticienne, auteur, conteuses, observatrice, etc …

La petit histoire : je reçois la consigne le lundi 11/01 et le lendemain Google rend hommage à Charles Perrault ;)

à suivre …
Fichiers joints
1-google.jpg
1-google.jpg (77.08 Kio) Vu 1037 fois
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4200
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

mer. 13 janv. 2016 08:09

chic chic, j'aime bien les histoires !
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

mer. 13 janv. 2016 14:02

:D

Je serai au rdv ;-)

Belle après-midi.
Bizs
Avatar du membre
Thalie
Coévoluant
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2014 20:12
Localisation : Paris (on fait ce qu'on peut...)

mer. 13 janv. 2016 22:55

Il m'est plus facile de dessiner que d'écrire, je vais donc prendre le temps dont j'ai besoin

Le point de départ de cette histoire vient du constat que je suis attachée à la croyance du « méchant » comme une fatalité.
J'entretiens un point de vue limité sur le jugement, un point de vue binaire, voir sanction, c'est un héritage, je pense.
Comment je reçois le jugement, est-ce qu'un jugement peut -être bienveillant ?

A présent, j'ai a choisir un conte ou il y a un très très méchant, et si possible une histoire un peu agaçante pour moi ...

alors je potasse les classiques, Charles Perrault, les frères Grimm, Andersen …
J'ai repris aussi une lecture aléatoire de « psychanalyse des contes de fées » de B.Bettelheim
et puis il y a wikipédia, il y a une page entière sur les méchants ...

A suivre....
Avatar du membre
Thalie
Coévoluant
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2014 20:12
Localisation : Paris (on fait ce qu'on peut...)

dim. 17 janv. 2016 15:08

ça y ai, pour cette première expérience de conteuse, j'ai choisi le conte qui réunit tous les critères dont j'ai besoin : Le petit chaperon rouge

Non seulement il y a un grand "méchant" mais le rapport à la séduction ambivalente de l'histoire, me renvoie à quelque chose, chez moi, que je qualifierai de «mal ficelé».
La naïveté de l'enfance malmené par un pervers manipulateur, avec une couche de moral (en fonction de la version), font de cette thématique un très bon creuset. Jean-Pierre m'a, habillement, guidé vers ce choix, alors merci :)

Comme j'ai a inventer une nouvelle fin à ce conte, il me reste le choix de la version :
- Celle de Perrault, la plus courte, est sans appel. Le Petit Chaperon Rouge a fauté, il se fait manger, fin de l'histoire avec une petite «moralité» en prime. «Mesdemoiselles, mefiez-vous des loups»
cette version a le mérite de laisser beaucoup de place à la création d'une suite  https://fr.wikisource.org/wiki/Histoire ... eron_rouge

- Celle des frères Grimm me paraît plus intéressante, elle développe un peu plus la personnalité des personnages en plus de proposer une évolution, une renaissance symbolique, l'ambivalence est dépassée.
https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Petit ... ge_(Grimm)

Je ne partirai pas de la version animée de Tex Avery « Red Hot Riding Hood », même si elle est bien trouvée dans le renversement les codes.
http://www.dailymotion.com/video/x262sr ... g-hood_fun

De quoi ai-je envie comme fin :
je vais garder l'idée d'une transformation symbolique (je vais essayer de ne pas faire dans le genre loup-garou non plus, quoique ..)
je peux démarrer ma création quand le chasseur ou un autre personnage ouvre le ventre du loup, à moins que ce soit une porte temporelle ...
Je n'ai pas envie d'un dénouement en mode binaire.

Côté aspects plus technique de la réalisation çà risque de ressemblé plus à une bd qu'a une animation au sens strict du terme, même si je fais du 12 images par seconde, çà risque de prendre un certain temps …
Dessin, pâtes à modelé ou autre bricolage ?

Je vais commencer par faire des croquis en attendant voilà une gravure de Gustave Doré qui m'inspire bien au niveau de l'échelle des personnages.

à suivre
Fichiers joints
g-dore.jpg
g-dore.jpg (125.7 Kio) Vu 993 fois
Avatar du membre
Thalie
Coévoluant
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2014 20:12
Localisation : Paris (on fait ce qu'on peut...)

dim. 17 janv. 2016 17:57

L'image du dieu romain Janus, me vient, dieu à 2 visages qui célèbre le mois de janvier.
Il symbolise les commencements et les fins, les choix, le passage et les portes.
Je pense que j'ai besoin d'aller regarder mon passé pour contacter des émotions

Moi et la séduction d'avec les hommes :
Constat, il n'y pas d'homme hétérosexuel dans mon entourage mais que homosexuels.
Les dernières fois ou j'ai eu un rdv : il  voulait me transformer, coiffure, habillement (ça n'as pas été le 1er) je n'ai pas voulu en savoir plus …
Il y a eu des expériences avec certains qui confondaient le mot compromis avec l'expression « je t'impose » et d'autres qui avaient des besoins particuliers à combler ….
il y en a eu deux qui me plaisait vraiment mais à qui je n'ai pas osée leur dire …

j'ai pris pour acquis, avec le temps, que les relations homme/femme étaient sources de déceptions et depuis c'est le grand vide...

Je repense à ce temps de l'enfance ou le compliment d'un monsieur me faisait monter le rouge aux joues. Comme si j'avais fait quelque chose de mal. Cela à continué à l'adolescence ou je trouvais que séduire c'est mentir …
J'ai toujours ressentit une très grande gêne face à un homme qui me regarde avec un peu d'intensité, je redeviens peut-être la petite fille, terrifiée, sidérée même, il y a de l’attirance mais aussi du rejet ou plutôt de la peur.
J'ai grandi en ne me sentant pas aimable, ce qui ma rendu fragile et vulnérable face à de l'attention, à des mots gentils....
Et surtout aucun mot à poser sur les émotions présentes, ni sur ses ressentis, c'est comme grandir en enfant sauvage à la différence qu'il vit au milieu de ces semblables.
J'aimerai transcender cette vision négative mais pas seulement dans l'intention, aussi dans la matière.

Pour imaginer la fin du conte, j'ai besoin de contacter l'enfant en moi qui à le cœur grand ouvert comme le petit chaperon rouge, qui ne me méfie pas du loup ni des bouleversements des premiers émois la séduction.

Pour la petite histoire ; je tombe sur cette vidéo qui est bien dans le thème ( il y en a 2h mais les 30 premières minutes valent le coup)
http://legrandchangement.tv/video/darpa ... wennoline/

a suivre
Avatar du membre
petit scarabée
Coévoluant
Messages : 164
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 13:27
Localisation : Rennes

dim. 17 janv. 2016 18:43

Wahou ...

Bravo pour cette démarche et la mise à nu qui l'accompagne ...

Tous mes encouragements !
Avatar du membre
Thalie
Coévoluant
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2014 20:12
Localisation : Paris (on fait ce qu'on peut...)

sam. 23 janv. 2016 22:01

J'ai lu un article sur l'ancienneté des contes européens, ils dateraient de l'âge de bronze, des Celtes donc, -4000 voire -6000 ans avant Jésus.
Le conte est donc un médium puissant qui fait écho sur les différents niveaux de conscience.
Voilà qui me donne un peu plus la pression...

Je n'écris pas souvent dans ce journal pourtant, j'y pense tous les jours  mais je n'ai pas encore commencé la partie graphique. 
Et une suite, potentielle, du petit chaperon rouge m'est venue, il y a une petite semaine. Je trouve un peu dommage d'en dévoiler la fin de l'histoire, mais j'ai accepté le principe du journal de bord, alors voilà :

Mon recit commence après que le loup ai mangé le petite chaperon rouge. Le bucheron entre dans la maison de la grand-mère pour prendre des nouvelles. En voyant le loup, il hésite d'abord à le tuer mais à l'idée lui vient qu'il a mangé la grand-mère et lui ouvre le ventre.
«  … Au troisième coup de ciseaux, il vit le rouge chaperon qui luisait. Deux ou trois coups de ciseaux encore, et la fillette sortait du loup en s’écriant :  Ah ! comme j’ai eu peur ! Comme il faisait noir dans le ventre du loup ! »

... Le bûcheron trouva aussi la grand-mère dans le ventre du loup mais elle ne respirait plus, trop faible elle s'en est allée vers un autre plan. Le petit chaperon rouge en sera très triste pour un temps, sa grand-mère viendra la visiter en mode « esprit » afin de la rassurer.
Que faire du loup . C'est une espèce protégée, malgré la colère, le bûcheron propose de le recoudre et de le garder dans un enclos. Le petit chaperon rouge va faire le deuil de sa grand-mère et en grandissant, elle viendra régulièrement rendre visite au loup dans son enclot, d'abord par fascination. Au fil des années un lien particulier va s'établir …
voilà pour les grandes lignes, ça demande a être affiné et je vais garder un minimum de suspens pour la fin …
a suivre
sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

lun. 25 janv. 2016 04:39

parce qu'en mangeant la grand_mère, le loup l' a intégré en lui , et le petit chaperon décèle une étincelle malicieuse de sa grand-mère dans l’œil du loup ! oups !! je m'égare !!

génial tout ça ! je ne pensais pas qu'un conte revisité puisse demandé autant de recherches, bravo pour ton énergie !
Bises
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

lun. 25 janv. 2016 20:04

Coucou Thalie :-D,

Alors, comme pour tes dessins, j'ai du mal à m'exprimer encore une fois.
Je suis depuis le début :-D et je n'en lâche pas une miette ;-)

La relation à l'homme m'a beaucoup touchée, car des résonances en moi.
Certains regards me mettent mal à l'aise aussi et surtout s'ils sont insistants. Heureusement que ce n'est pas tous les jours :-D et à vrai dire, je n'en rencontre plus beaucoup car au fur et à mesure de ma vie, j'ai vu qu'il existait des hommes qui ont un regard différent :-D et ça fait un bien fou.
J'ai même rencontré un homme qui rien qu'à ma voix savait mon état intérieur. Et ça, c'est le plus beau cadeau qu'un homme puisse faire pour ma part :-D
J'ai osé deux fois dans ma vie à aller vers un homme, cela a été catastrophique :o, lol Cela ne m'empêchera pas de recommencer un jour mais ce sont des moments qu'on oubli pas.
Pour ma part, j'ai souvent entendu petite "Garde ton autonomie surtout, n'arrête jamais de travailler car tu pourras toujours partir si besoin", "Tous les mêmes", "Ils ne pensent qu'à ça", "Fait attention, ils ne sont gentils que pour avoir ce qu'ils veulent" et j'en passe ...
Je ne crois plus que tous les hommes soient comme ça aujourd'hui mais je garde tout de même une méfiance au fond de moi.
Et depuis, j'ai vécu des relations sexuelles profondes et magnifiques, j'ai ressenti avec des personnes une profonde attirance et même s'il n'y a pas eu forcément relation derrière, ce moment plus ou moins cours de séduction était magique, profond, comme si tu t'envolais et tu te sens en joie total.

Je me retrouve aussi dans le fait d'être gênée lorsque je reçois un compliment de qui que ce soit d'ailleurs mais j'ai appris à recevoir tout de même :-D

J'ai visualisé DARPAN et c'est un grand effort que j'ai fait rien que pour toi ;-)
Je vais restée sur le côté positif que je vois en lui, car c'est vrai, dans ses vidéos il dit beaucoup de choses qui résonnent comme la relation sexuelle sans amour fait qu'à la fin tu as envie de pleurer, ou le choix d'aimer quelqu'un et de partager son chemin avec lui, de mettre cette relation en haut de la liste (bien sur cela ne veut pas dire rester scotché et tout donner même sa vie ;-)), ...

Pour ce qui est du jugement, voici une petite vidéo que j'aime bien :



Pour la fin que tu nous dévoiles, rien que de penser qu'un lien particulier va s'établir, je me demande quel lien ? Mais en même temps :evil: et en même temps, je me dis que c'est peut être la bonne solution ... plein de réactions différentes en moi ... La suite :-D

Merci pour ce travail partagé encore une fois, je suis scotchée ;-)

A bientôt et des bizssss
Répondre

Retourner vers « Vos créations artistiques »