Au coeur du vivant

Avatar du membre
Boucheau
Coévoluant
Messages : 231
Enregistré le : ven. 26 sept. 2008 16:22
Localisation : Ici et maintenant (sauf quand je m'égare)

Je vous fais suivre un lien intéressant :

J'ai pas pris le temps de regarder la vidéo en entier, mais j'ai lu le fichier joint qui vaut le coup. C'est un peu pointu en termes scientifiques, mais abordable quand même.
Je vous mets juste une partie de la conclusion :
[...] Il faut arrêter de théoriser et pratiquer, la réalité est indicible, elle ne peut être que vécue.
En fait, pour résumer ce que j'ai compris :
La matière s'exprime via 3 champs : un champ d'information, un champ de forme et un champ d'échange entre les deux premiers. L'information et la forme s'influençant mutuellement via le 3ème champ.
Nos pensées font partie du champ d'information, elles vont donc influencer la forme. De "mauvaises" pensées vont donc nous miner physiquement et peuvent aboutir à l'expression d'une maladie ou l'inverse, une "mauvaise" forme physique peut induire de "mauvaises" pensées. Là où je trouve que c'est intéressant, c'est que pour guérir une maladie, soit on travaille sur l'aspect informationnel (au niveau du psychisme) pour influencer la forme et dépasser la maladie soit on travaille sur le plan de la forme (physique) qui influencera en retour l'information. On voit la psychothérapie et la médecine allopathique à l'œuvre... Donc le mieux est encore la 3ème solution : un travail sur l'information et sur la forme par exemple en faisant attention à nos pensées mais aussi à notre alimentation, plus généralement, on peut peut-être entamer le travail sur soi par l'aspect qui nous est le moins difficile à aborder pour entamer le processus de guérison...

Ce n'est que mon interprétation.
"There is never nothing happening"
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4301
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

Il faut arrêter de théoriser et pratiquer, la réalité est indicible, elle ne peut être que vécue.
je vote pour, mieux vaut passer 1 heure en forêt que 10 dans le bouquin ou sur le forum ;) :lol:

j'ai pas encore regardé le film, je suis sur le chemin de retour d'Irlande...

jean-pierre
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Découvrez la chaine youtube
Avatar du membre
Aor
Coévoluant
Messages : 148
Enregistré le : dim. 31 janv. 2010 12:25

Bonjour

Pour ma part, je me suis autorisé à écouter cette dame. Ce qu'elle propose est aussi décoiffant que ce que JP peut proposer à un néophyte lors d'un stage! Et pour faire un stage, vivre vivre vivre un stage, il faut avoir fait autre chose que rester dans son coin, même à flaner dans une foret. C pour cela qu'on se cotoye, qu'on "trouve" des infos qui nous poussent à chercher, à expérimenter. Autrement, notre mental plein de ses automatismes nous englue, nous rend cons- forts- mystes et le jouet de la société.

Merci à cette Dame, merci à JP et à son for home, merci à ceux qui font vivre ce fort homme...

Merci à ceux qui se retrouvent physiquement en forêt, fût-ce celle de Brocéliande, pour développer leurs perceptions...


Cordialement

M
אוֹר
Archy
Coévoluant
Messages : 14
Enregistré le : lun. 9 févr. 2009 13:29
Localisation : Bretagne

je vote pour, mieux vaut passer 1 heure en forêt que 10 dans le bouquin ou sur le forum
Oui, mais pas si évident que ça en ce qui me concerne... il y a toujours une partie de moi qui cherche des sensations ou des informations... alors qu'il suffirait juste d'être là, sans rien faire...
YQUEM
Coévoluant
Messages : 906
Enregistré le : lun. 25 août 2008 20:53

Archy a écrit :
Oui, mais pas si évident que ça en ce qui me concerne... il y a toujours une partie de moi qui cherche des sensations ou des informations... alors qu'il suffirait juste d'être là, sans rien faire...
Eh oui...parce que sans les sensations ou les information,s on peut toujours se dire qu'on est dans la "branlette du mental"...c'est un stade qu'il faut arriver à dépasser, mais c'est très loin d'être évident.

En fait, cela rejoint l'idée d'évoluer sans la conscience. Pénible ca comme idée...le plaisir est dans la conscience des choses, et sans cette conscience (via informations ou sensations) n'est-ce pas une nouvelle illusion du mental ?

Il parait que non... bonne recherche en tout cas !
TerreCiel
Coévoluant
Messages : 25
Enregistré le : mar. 16 juin 2009 17:36

Bonjour,

Heureux hasard... merci, j'avais perdu ce livre de vue.
Pour les curieux, en téléchargement (j'ai pas le plug in pour voir la vidéo) :

Jacqueline Bousquet "Au coeur du vivant"
En effet, toute connaissance, aujourd’hui, nous amène inéluctablement à la connaissance de la conscience qui,
en empruntant encore le titre de l’ouvrage du Docteur Thérèse Brosse, est : Conscience-Energie, structure de l’homme et de l’univers.
Ce titre est un raccourci saisissant, car en effet la structure de l’homme est la même que celle de l’univers, c’est-à-dire de toute chose existante. L’univers est mental, “il ressemble plus à une grande pensée qu’à une grande machine”. Il correspond en effet, à chaque instant, à ce que nous pensons de lui. Une partie des physiciens de pointe pense qu’il n’y a jamais eu de commencement et que l’univers est créé à chaque instant; il est fait de tous les “Je” qui l’habitent.
Ah ben ça alors, l'univers ferait-t-il de la "branlette mentale"? :lol:
J'aime bien me rappeler de temps à autre, que Dame Nature ou le Grand Stroumpf... selon les goûts, m'ont dotée d'un néo cortex...ce qui ne m'empêche nullement de l'oublier dans la forêt ou simplement assise les doigts de pieds dans l'herbe.
Question d'équilibre et d'honorer et aimer tout ce que je suis...et la vie totale qui s'exprime dans tous les aspects de mon être complet. Cela ne veut pas dire non plus que cet état d'harmonie est toujours présent, mais je me tiens à l'oeil... quand je me suspecte de "guérilla interne"...

Je lisais ça ce matin, sur la pyramide de Khéops, c'est une histoire qui m'a toujours intriguée, toutes ces connaissances qui sont sur Terre, sous notre nez, et qui semblent complètement dépasser les nôtres...cette pure beauté de l'humain qui semble nous être indéchiffrable...
En tous cas, celle du Louvre ou nos constructions ne traverseront pas les siècles avec autant d'élégance...
Nos Anciens avaient-t-ils le sens "quantique"...avec le sens "pragmatique", allez savoir...

Pour revenir au néo cortex... c'est de la "matière"... il est autant "quantique" que mes pieds...mais il doit servir à capter autre chose... ce qui les réunit, c'est le "coucou j'suis là... probable"... et la vraie question... "où ça se choisit" le "là"...
Ma (ou la)conscience semble-t-il englobe tout (ça et là), et tire les ficelles d'un jeu qui m'échappe... un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout...
Du coup, quand je me regarde dans mon doux miroir, je me fais quelques grimaces pour me détendre les nerfs... au moins là, je suis sûre que c'est moi qui décide :lol: essayez, c'est sympa et détend du "Etre ou ne pas être...conscience"

Sinon, ce livre déballe très fort nos problèmes de civilisation actuels, si l'humanité(le global des "je" pensants?) fait le choix d'être encore quelques centaines d'années sur la planète, je crois qu'il va falloir se remuer... les neurones et y mettre un peu d'huile de coude...mais c'est en route...
La super hyper conscience est-elle en train de se "choisir" un saut quantique... un max de gens depuis des années expriment cela... mystère...dans ce cas, l'énergie pure disponible est l'Amour... à l'humanité et tous les "je" de s'y connecter...mais je crois qu'il faut faire en douceur... ça décoiffe et fait dresser les poils :lol:

Bonne lecture... ou ballade... ;)
Répondre

Retourner vers « Soins, énergétique, thérapies, santé »