Microbiologie des sols

Et vous ? Vos idées, vos créations, vos recherches, votre expérience, vos ressources.
Avatar du membre
Corentin
Coévoluant
Messages : 130
Enregistré le : lun. 8 juin 2015 22:52
Localisation : Orléans, Loiret (45)

dim. 21 juin 2015 01:02

Bonjour à tous,
je suis tombé sur une vidéo de Claude Bourguignon sur la microbiologie des sols. Il explique clairement et en peu de temps le fonctionnement d'un sol et pourquoi l'agriculture aujourd'hui marche sur la tête. Je poste ce topic sur le forum "construire son nid" pour le côté culture individuelle mais ces infos mériteraient d'être diffusées plus largement.

Bonne soirée :)

sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

dim. 21 juin 2015 23:48

Salut Corentin !
Ce qui serait chouette c'est que tu nous expliques ce que tu as retenu de cette vidéo et pourquoi elle devrait être diffusée plus largement ? histoire de donner envie et d'avoir une synthèse, parce que perso , je n'ai pas toujours l'envie et le temps de regarder une vidéo de 15/20 min sur un sujet vers lequel je ne serai pas allé spontanément....
Merci pour ce partage !
Bises
Avatar du membre
Dalila
Coévoluant
Messages : 373
Enregistré le : mer. 29 mai 2013 05:29

lun. 22 juin 2015 18:32

Très intéressant, mais ça va un peu vite pour moi... en revanche, cela m'a donné envie de poursuivre sur ce lien :


C'est un reportage sur Claude et Lydia Bourguignon, qui ont ouvert un laboratoire de microbiologie indépendant en 1989, dans le but de comprendre le fonctionnement des sols, l'alchimie entre les vers de terre, champignons, bactéries, la faune des sols, les arbres... ils expliquent la manière dont un sol est mis à mal par le labour et l'utilisation de produits chimiques. Et les solutions qui pourraient être apportées pour renouveler les sols, et par là même améliorer la qualité de l'eau des nappes.
Ce que j'aime dans ce reportage, c'est que ça éveille en moi une admiration enfantine pour la symbiose des plantes et de la faune des sols, tellement diverse et abondante, qui travaillent en collaboration pour créer la vie.
On voit une image d'un sol dans un microscope à fort grossissement à un moment, toutes ces petites bêtes qui grouillent dans 1cm² c'est incroyable !
Avatar du membre
Corentin
Coévoluant
Messages : 130
Enregistré le : lun. 8 juin 2015 22:52
Localisation : Orléans, Loiret (45)

mar. 23 juin 2015 15:53

Claude et Lydia Bourguignon ont piqué ma curiosité (parce qu'il ne disent pas comme tout le monde certainement). Concernant la première vidéo, ce que j'en ai retenu c'est que l'agriculture "industrielle" détruit les sols par sa méthode de travail.

Un exemple qui me revient en tête est le fait d'enterrer la paille en retournant la terre des champs. D'après M. Bourguignon, c'est une hérésie puisque les champignons qui décomposent la matière organique pour faire de l'humus se trouvent à la surface de la terre (quand on regarde les feuilles mortes, on comprend tout à fait).

Il ajoute que les arbres sont importants en agriculture car ils absorbent les nitrates et phosphates issus de la décomposition de la matière organique en surface grâce à leurs racines. Du coup, en enterrant la matière organique et en enlevant les arbres, les nitrates et phosphates ne sont plus absorbés et descendent dans les nappes phréatiques.

Il parle aussi des vers de terres qui remuent la terre (en gros) et qui sont en train de disparaître à une vitesse folle. Au final, un des trucs que j'ai retenu, c'est qu'il faut regarder comment fait la nature sans l'Homme. De cette manière on voit où ça cloche.

Je n'ai pas été très exhaustif mais j'ai fixé les idées dont je me souviens.

Bonne soirée :D
sofie
Coévoluant
Messages : 979
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

mer. 24 juin 2015 00:25

J'aime beaucoup ces gens, pour leur pédagogie, leur manière simple et abordable d'expliquer les choses.
Quand nous les avons vu dans le film de Coline Serreau la première fois dans " solutions locales au désordre global", nous avons eu un vrai déclic avec mon compagnon, qui depuis s'est plongé dans la permaculture. Quand on voit leurs études sur la Beauce, et comment la terre a été tué par 40 ans de cultures intensives, ça donne le frisson ... j'espère pouvoir les voir en automne à l'une de leur conférence près de chez moi. Je vous raconterai !
Répondre

Retourner vers « Jardin, agriculture, main dans la main avec le vivant »