Centaure et Sirène

Images, questions, expériences sur un lieu et pourquoi il vous a parlé.
Avatar du membre
petite fumée
Coévoluant
Messages : 12
Enregistré le : mer. 23 août 2017 22:25

mar. 26 sept. 2017 17:31

Dans la première église la sirène tient un peigne, cette fois ci elle se tient les cheveux ou les démêle..
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

mer. 27 sept. 2017 09:59

Oui, Petite Fumée, et elle a deux queues!
La chevelure des sirènes semble être d'une importance capitale!
Toujours les mains dans les cheveux!
SARRABEZOLLES.jpg
SARRABEZOLLES.jpg (41.85 Kio) Vu 1754 fois
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Solène
Coévoluant
Messages : 2
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 11:25

mer. 27 sept. 2017 10:50

Bonjour,

J'interviens dans votre discussion... je suis Solène, ancienne stagiaire de JP, passionnée de spiritualité, d'énergétique, d'ésotérisme... Aujourd'hui vitrailliste, j'ai publié il ya quelques années un ouvrage d'histoire des arts sur la symbolique des Sirène dans l'art roman. Du coup, évidemment, votre discussion me pousse à m'inscrire (enfin ! ) sur ce forum que je consulte régulièrement...

Bref : Jolie sirène que voilà !

Voici quelques clés pour aider à la compréhension de cette sculpture.

Au Moyen Age, la culture chrétienne, réemploie les traditions iconographiques païennes pour mieux se les approprier / en changer le sens... parce qu'elle a eu l'intelligence de comprendre qu'on ne tue pas une forme symbolique , mieux vaut la métamorphoser subtilement. Immortels, s'ils ne sont pas récupérés les mythes errent dans les cultures comme des fantômes sans sépultures...

Ce qui est génial dans le cas de la Sirène c'est qu'il y a un amalgame entre le nom Sirène qui désignait dans la culture antique un hybride oiseau, et la forme bien connue de femme poisson qui dérive elle, des cultures païenne qui vénéraient les esprits des eaux. En fait, l'image de la belle sirène poisson devait à ce point imprégnés la culture laïque, qu'il a fallut que les clercs produisent un discours qui permettait de la contenir d'une manière acceptable pour la religion/ l'ordre établi de l'époque.

La Sirène au temps d'Ulysse était un monstre, un obstacle à surmonter sur le chemin initiatique du héros. En choisissant de représenter cet obstacle par une femme poisson, féminine et tentatrice le discours chrétien est : l'obstacle principal sur la voie de la rédemption est la luxure, la femme... (La matière, la chair... le peigne dans les cheveux est un symbole de séduction lacsive hérités des Vénus antiques) ). Bref, une simple petite sirène et on plonge dans un des plus gros complexe névrotique de la culture occidentale : la diabolisation de la femme et au delà, de la terre-mère ! Un complexe dont on paye encore les pots cassés aujourd'hui, vous en conviendrez...

Du coup, dans une église, l'image de la sirène évoque pour ceux qui l'on construit un discours moral culpabilisant : la sirène est symbole du vice auquel on doit résister. Le centaure peut également évoquer l'homme qui cède à la part animale en lui. Je connais un chapiteau roman où on voit une sirène et un centaure de part et d'autre d'un arbre autour duquel s'enroule le serpent tentateur (Cf. iconographie traditionnelle de la chute du jardin d'Eden) . Là les deux hybrides évoquent Adam et Eve coupables du péché originel.

Tu parles, Cactus, du passage de l'animalité à la spiritualité. Bien sûr, cela peut être un peu intello pour le paysan médiéval mais il y a plusieurs niveaux de lecture... à l'époque également. Du coup, une vision intéressante est proposée par exemple par la très occulte "théologie négative" qui sait que le monde sensible est fait de notions contraires mais consubstantielles : de ressemblances mais aussi de dissemblances avec le divin. Or, pour s’élever du sensible au spirituel, la contemplation de la dissemblance — telle la laideur du monstre — a ceci de supérieur qu’elle nous demande non pas d’approuver extérieurement une analogie mais de reconnaître intérieurement la différence qui sépare le monstrueux du divin. La sirène devient alors le reflet inversé de la vierge elle-même... Tout un programme.

Dants tous les cas, il semble qu'au delà du discours moral, la figure de la sirène est un puissant phantasme dans nos cultures occidentales. Certains géobioloques affirme que , sculptée dans une église, elle indique par le sens de sa queue de poisson la positions des cours d'eau souterrain. Je ne peux le confirmer.

Et pour le plaisir une petite citation de Baudelaire :

« Ses yeux polis sont fait de minéraux charmants,

Et dans cette nature étrange et symbolique

Où l’ange inviolé se mêle au sphinx antique,

Où tout n’est qu’or, acier, lumière, et diamants,

Resplendit à jamais comme un astre inutile,

La froide majesté de la femme stérile.»


Merci de m'avoir donné l'occasion de replonger dans tout cela...
ChocoBilly
Coévoluant
Messages : 743
Enregistré le : mer. 8 août 2012 17:02

mer. 27 sept. 2017 18:25

Bonjour Solène,

Bienvenue et bravo pour ce premier pas sur le forum !

Je t'invite à faire un 2ième pas en laissant également quelques mots par ici presentez-vous-f44.html

Merci et à bientôt !!

;)
ChocoBilly
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

ven. 29 sept. 2017 09:12

Merci Solène!
Bienvenue sur le forum! :)
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Avatar du membre
petite fumée
Coévoluant
Messages : 12
Enregistré le : mer. 23 août 2017 22:25

sam. 30 sept. 2017 14:06

Super d'avoir l'avis d'une experte. Merci Solène pour tes infos, et la réponse pour la chevelure des sirènes.
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4071
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 22:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

lun. 2 oct. 2017 07:44

une petite explication en vidéo

Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

dim. 12 nov. 2017 20:29

Bonjour,

Du nouveau !

Peut-être pouvons nous avancer une nième explication!
En effet, selon la symbolique romane, et selon le livre d’Anne et Robert Blanc :
« Monstres, Sirènes et Centaures »,
relativement au Chapiteau de Bessuéjouls.
Les deux centaures tiennent chacun une queue de la sirène.
Cela voudrait signifier qu’ils maîtrisent sa démarche, son chemin de vie, qu’ils la guident.
Bessuéjouls_2.jpg
Bessuéjouls_2.jpg (39.67 Kio) Vu 1183 fois
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

mer. 13 déc. 2017 11:06

Bonjour,
Sirènes.jpg
Saint-Michel d’Aiguille du Puy-en-Velay.
Selon la symbolique romane, ces sirènes invitent les femmes à couvrir leur chevelure avant d’entrer dans une église !
Cela leur permettrait de dissimuler leur séduction des hommes…..

A moins que dans une église, le pouvoir de la chevelure libre des femmes, décuplé par les énergies présentes, et donc le pouvoir des femmes tout simplement, ne soit plus difficile à maîtriser………(y compris par elles-mêmes) ?
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

mar. 23 janv. 2018 19:48

Bonjour,

Un centaure est toujours représenté comme un homme (ou une femme) en buste sur un corps de cheval !
Un minotaure est toujours représenté comme un homme à tête de taureau !
Pourquoi cette inversion tête/corps ?
Pourquoi pas un buste et tête d’homme sur un corps de taureau ?
Quelqu’un aurait-il un début d’explication ?
Un grand merci d'avance!

Et quid de la femme minotaure (sse) ?
Ah ! Si !
Une référence
Femme minotaure, sculpture de Karine Krynicki: :)
Femme minotaure.jpg
Femme minotaure.jpg (36.89 Kio) Vu 537 fois
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Répondre

Retourner vers « Lieux, sacrés ou autres »