La petite chapelle perdue

Images, questions, expériences sur un lieu et pourquoi il vous a parlé.
YQUEM
Coévoluant
Messages : 905
Enregistré le : lun. 25 août 2008 20:53

mar. 16 oct. 2018 15:29

Il ne t'est pas venu à l'esprit que ce vieux curé essayait de te transmettre la charge d'animer cette église qui manifestement a besoin de quelqu'un ?
Je ne te parle pas de rentrer dans les ordres, mais il m'a semblé évident qu'il essayait de te faire comprendre quelque chose et j'ai un peu peu que tu sois passé à côté sur l'instant...

Tu trouves normal toi qu'une chapelle à mi chemin d'un ravin ait été érigée ? Et cette rencontre n'est pas fortuite...

Cactus a écrit :Si vous avez du temps à perdre !

Pas facile de pénétrer dans la chapelle.
Sur la porte, une affiche indique que la chapelle est ouverte de 15h à 18h les jeudis pendant les mois de juillet et d’août.
Bien sur, lors de mes passages, ce n’était jamais un jeudi et encore moins en juillet ou en août !
J’y suis donc venu délibérément jeudi 13 juillet.
On peut y accéder de deux façons :
La première par un parking en aval du ravin, auquel cas il faut chausser les chaussures de randonnée, longer le torrent sur un sentier qui le traverse 2 fois et aboutit à la chapelle par une pente conséquente (Je l’ai parcouru dans l’autre sens, il doit falloir compter bien 25-30 minutes).
La deuxième façon, pour les paresseux comme moi qui veulent accéder rapidement, est d’utiliser le parking situé au dessus de la chapelle, distant d’environ 700m mais la pente est également importante.
En fait, la chapelle est suspendue à mi-hauteur du ravin.
J’arrive donc vers 14h30 !
Je fais mon petit tour habituel, vais jusqu’au bout de la terrasse située coté ravin accédée par un genre de chemin de ronde surplombant le vide puis je reviens m’asseoir sur les marches du parvis !
Là ! Je ne risque pas de manquer l’ouverture de la chapelle.

15H ! Rien !
15H15 ! Rien !
Un couple de randonneurs arrivant justement par le bas débarque sur l’esplanade, me salue, va vers la terrasse extrême.
Ils reviennent 10 mn après, constatent que la porte est toujours fermée, se lassent puis repartent.
15h30 ! Toujours rien !
Ils exagèrent, me dis-je en moi-même ! A quoi bon cette affichette si elle n’est pas respectée !
5 mn après, je vois arriver un vieux monsieur brinquebalant, marchant avec difficulté, s’appuyant sur sa canne à main droite et portant dans sa main gauche un sac, genre sac à provisions avec quatre fleurs qui dépassent.
Il va ouvrir un bâtiment annexe.
Au moins, il a des clés !
15h45 ! Le voilà qui arrive doucement au pied des marches du parvis sur lequel je me trouve toujours, il va certainement monter vers moi…
Pas du tout, il continue son chemin comme pour aller sur la terrasse, va jusqu’à l’extrémité des marches, pivote sur sa gauche, prend sa canne de la main gauche, attrape de sa main droite une rampe à laquelle je n’avais pas prêté attention et attaque enfin l’escalade des marches restantes, car le fait d’aller à l’extrémité des escaliers, le terrain remontant, lui a fait éluder au moins deux rangées de marches ! Futé !
Il me salue en arrivant à ma hauteur et introduit (enfin) la CLE dans la porte de la chapelle.
Je jubile ! Je vais pouvoir entrer dans la chapelle à sa suite !
Je veille bien à lui emboîter le pas, de façon qu’un hypothétique courant d’air ne referme pas la porte devant moi !
J’y SUIS !
Il me précède et me dit :
« Venez avec moi ! »
Arrivés tous deux au niveau du transept, il s’arrête, pose son sac sur la marche du chœur, et commence à conter l’histoire de la chapelle, sa genèse, sa destruction, sa reconstruction, en me précisant bien ce qui relevait de la légende d’un côté et de la réalité de l’autre.
D’ailleurs, les vitraux, racontent et illustrent l’histoire de la chapelle, ajoute-t-il !
20 mn plus tard, il me parle toujours de la chapelle, je vois bien qu’elle tient une très grande place dans sa vie, des difficultés rencontrées pour financer les travaux d’entretien, etc.
Ce brave homme était donc le curé qui avait, dans son ministère, la charge de cette chapelle.
« J’ai 86 ans, me dit-il, et je prends ma retraite au mois de septembre ! »
Je suis pris d’un coup d’une grande admiration pour lui car venir entretenir ce lieu ne devait pas être chose facile pour lui, et je me surprends à lui envoyer des ondes de sympathie ou alors est-ce de lui qu’émanent ces ondes ?
Puis, je ne sais comment, nous en arrivons à parler de Rocamadour et des pèlerinages célèbres.
« Pfuit ! Les gens viennent en pèlerinage à Rocamadour et garent leur voiture sur le parking supérieur, au dessus du sanctuaire et y descendent (au sanctuaire) !
Mais, ce n’est pas ainsi que l’on va en pèlerinage !
En pèlerinage, on ne descend pas ! On monte vers le Divin ! » Me dit-il !
Je trouvais alors ses paroles pleines de bons sens quelque part tout en pensant que l’on pouvait peut-être descendre vers le divin………en Soi.
Puis il me quitte, se dirige vers la sacristie, pour vaquer à ses occupations, notamment fleurir l’autel avec ses quatre fleurs, puisque à 17h a lieu la messe.
Je prends donc des photos puis me dirige vers l’entrée de la chapelle, m’assieds sur un banc et prends l’ambiance du lieu.

Ce que je ressens !
Lieu paisible avec une grande sérénité.
Résonne sur
- Tempérance
- Consumations de souvenirs
- Peurs ancestrales
(Il me semble qu’il y a une petite convergence avec Jean-Pierre (que je remercie au passage pour son retour))
Avec PEUT-ETRE.
-Un Courant tellurique
-Une Dragonne de Terre comme gardienne
- Une énergie Archangélique
- Une Présence Celte.

Ce lieu serait-il un ancien lieu de culte celte ?

16h50 ! Je sors de la chapelle et reprends la piste qui remonte au parking, très heureux d’avoir enfin pu pénétrer dans cette petite chapelle perdue au bout de la route en cul de sac et au bord du vide.
Je remonte au parking sans croiser âme qui vive, et je me dis :
« Monsieur le Curé risque d’être bien seul pour célébrer sa messe ! »

Merci de votre patience.

Voici enfin les photos.
P7130002_2_allégée.jpg
P7130004_allégée.jpg
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

mer. 17 oct. 2018 14:18

D’abord, merci Yquem d’avoir eu la patience de me lire.
Il est clair que je ne m’attendais pas à une question telle que la tienne.

Je crois que tu me prêtes des vertus que je ne possède pas.

Par ailleurs, je suppose que le vieux Curé a du être remplacé au niveau de son ministère par l’évêque de Cahors.
Je n’en sais pas plus.
Le site n’est pas proche de chez moi et les affaires cléricales ne font pas vraiment partie de mes centres d’intérêt.
YQUEM a écrit :
Tu trouves normal toi qu'une chapelle à mi chemin d'un ravin ait été érigée ? Et cette rencontre n'est pas fortuite...


Quant-à la situation de la chapelle à mi-ravin, c’est le problème de toutes les chapelles construites sur des pitons rocheux, suspendues au vide.
Pourquoi les bâtisseurs ont-ils bâti au péril de leur vie dans ces endroits qui défient la pesanteur ?
Tu es suffisamment ancien sur le site du forum, me semble-t-il, et par conséquent suffisamment averti pour disposer par toi-même de la réponse.

Qui peut dire si une seule rencontre est fortuite ?
En tous cas, j’ai beaucoup apprécié cette rencontre avec ce vieil homme qui m’a ému !

Merci de ton retour et de ton intervention.
:)
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

sam. 3 nov. 2018 18:42

Bonjour,

Au bout d'un chemin de croix de plus d'un kilomètre, sur une route en cul de sac....
une fontaine d'eau pure,
une chapelle,
quelque part dans le Cantal à 1200m d'altitude en période automnale avant d'être figées et isolées par la neige.

:)
20181026_120233.jpg
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

lun. 12 nov. 2018 12:36

Bonjour,

Coup de cœur !!
C’est toujours pareil !
On passe devant les choses sans vraiment y prendre garde jusqu’au jour où…. !

Je ne connaissais pas cette chapelle du Lot placée sous l’aile protectrice de la fabuleuse forteresse de Castelnau près de St-Céré.
PB110002.JPG
Il a fallu un concert pour me la faire découvrir sous ses meilleurs auspices dans des conditions d’éclairage idéales alors qu’elle est extrêmement sombre dans les conditions normales du fait des petites ouvertures ornées de vitraux.
M’étant garé sur un parking du côté du chevet, je m’étais exclamé :
« Elle est super cette église, c’est vraiment du roman ! »
PB110004.JPG
20181111_151354.jpg
20181111_151523.jpg
Sauf que par manque d’entretien, la nef s’est effondrée et à été rebâtie avec les moyens de l’époque en 1885.
C’est flagrant lorsqu’on considère la nature des murs.
Quel dommage !
Bref ! Cela n’a pas l’air d’handicaper la bâtisse sinon du point de vue esthétique extérieur.


On s’y sent extrêmement bien à l’intérieur et je compris par la suite pourquoi.
20181110_160555.jpg
20181110_160913.jpg
20181110_164043.jpg
Cette chapelle est extraordinaire à tous points de vue, que ce soit de celui des Présence ou énergies, des phénomènes énergétiques ou des réseaux telluriques.
C’est un florilège pour la géobiologie et peut-être pour notre Histoire.
Il y a des Présences étonnantes selon moi et l’on se surprend à se demander pour quelles finalités on les rencontre dans ce lieu apparemment si modeste.
(Pas moins de 21 Présences toutes différentes et importantes à un point tel que l’on se demande encore par quel miracle on a pu entrer dans la chapelle sans devoir jouer des coudes tellement il y a de monde !) ;)
Un vorteix dextrogyre, 7 cheminées positives, un carré magique, 6 tubes étheriques , 6 interrupteurs opératifs.
Du réseau Peyré niveau 5, du réseau argent niveau 5, du réseau fer niveau 5 avec un croisement niveau 5 pour l’or et l’argent semble-t-il !
Les facultés du lieu pour l’humain sont à priori :
1. Conscience de Soi
2. Prise de décision
3. Purification
4. Ego
5. Choix

Et le fil de lecture est peut-être à prendre en sens inverse.
C’est l’église St-Gilles de Bonneviole-Prudhomat !
Si vous passez par là……………
Merci à vous.

:D
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
Invité

mar. 13 nov. 2018 10:19

merci cactus,peux tu me parler du carré magique?
armelle
Coévoluant
Messages : 262
Enregistré le : sam. 25 mars 2017 15:58

mar. 13 nov. 2018 10:23

merci cactus toujours de belles images et de beaux textes,peux tu me parler du carré magique?
Avatar du membre
Cactus
Coévoluant
Messages : 423
Enregistré le : sam. 20 août 2011 11:49

mar. 13 nov. 2018 12:04

Il s'agit d'une structure tellurique énergétique créée par l'homme disposée généralement à l'entrée de sanctuaires, destinée à équilibrer les chakras, constituée par la démultiplication des lignes Hartman.
Cette structure est en trois dimensions et est constituée non pas de 9 cases mais de 3x9 case=27 cases de longueur d’arête comprise entre 0,50m et 1m.
Il s'agit en fait d'une structure cubique, comme un Rubik's cube.
Le fidèle est sensé être attiré par les cases qui lui sont nécessaires afin de s'harmoniser avant d'entrer dans le sanctuaire.
Pour plus d'infos pratiques, voir éventuellement Géométrie sacrée 1, p90 de Stéphane Cardinaux car je ne suis pas spécialiste de ce genre de chose.
:)
La Foi sans oeuvre est morte!
Aller à l'essentiel!
armelle
Coévoluant
Messages : 262
Enregistré le : sam. 25 mars 2017 15:58

jeu. 15 nov. 2018 09:18

merci
Répondre

Retourner vers « Lieux, sacrés ou autres »