Stage d'intro - Limousin - juillet 2017

De retour d'un stage avec Jean-Pierre Martinez et vous souhaitez partager votre expérience ;)
Avatar du membre
petit scarabée
Coévoluant
Messages : 164
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 13:27
Localisation : Rennes

ven. 28 juil. 2017 10:12

boyer a écrit : je vous lie le temps d'une petite pause...
Hey, salut Mélanie
Merci pour ton retour et encore plus pour ton lapsus, hé, hé ...

A nous lire on ne peut nier que quelque chose nous a tous reliés ...

à plus
Pierre
Avatar du membre
Corentin
Coévoluant
Messages : 130
Enregistré le : lun. 8 juin 2015 22:52
Localisation : Orléans, Loiret (45)

ven. 28 juil. 2017 16:51

Bonjour tout le monde !

N'ayant pas encore de connexion Internet chez moi, je vous fais un petit retour en direct live du boulot (ça va, c'est bientôt le WE).

A vrai dire, je ne sais pas trop quoi vous raconter tellement les choses ont coulé. Tout allait de soit. La vie s'écoulait avec joie et bonne humeur et ça, ça me plait.
Ce que je peux dire, c'est que par rapport au stage son de décembre où j'ai mis un mois à aterrir, ce stage-ci m'a moins satellisé. Disons que le retour à la réalité s'est fait immédiatement (mis à par quelques changements dans la perception de mon environnement quotidien).

Sinon, le stage était génial, des stagiaires en or, des bonnes rencontres avec de belles résonances (surtout sur l'exo des accompagnant avec les filles et l'exo de diffusion). Et la pitance était de qualité (bravo encore à Léa).
Par ailleurs, le stage a comblé mes attentes au niveau développement des perceptions et structuration. Des énergies passent me faire coucou et je prends le temps de discuter avec elles. Je me suis même surpris aujourd'hui à repérer un accompagnant de mon voisin de bureau (un petit lutin), mais bon, je ne lui en ai pas parlé ("Salut, tu es suivi par un lutin !", ça peut paraître bizarre). Je suis également entré en contact avec des énergies de mon jardin (pas mal d'éléments terre, comme par hasard...). D'autre part, je travaille la clair infos, je me bluffe moi-même à réussir à choper l'info plutôt juste (je suis pas encore un expert, hein). Avant le stage, je trouvais ça impossible.

Voilà, petit retour qui parait un peu sec aux vues des précédents mais il m'est impossible de résumer ces 5 jours en si peu de lignes. C'était un moment hors du temps qui m'a fait un bien fou. Bises à tous les stagiaires qui m'ont tous touché par leur sensibilité, leur qualités humaines et aussi par leurs faiblesses, qui me ramènent à moi-même avec bienveillance et amour. Merci à Jean-Pierre, Gwen (avec qui je suis pas mal tombé pour les exo en binôme :)) et à leur lieu de vie, vous êtes au top !

Pour info, je suis déjà inscrit pour la deuxième session à Brocéliance en octobre, j'espère que je vous croiserai là-bas ;)

Bises à tous, prenez soin de vous,

Corentin
Avatar du membre
Raptoriseur
Coévoluant
Messages : 1
Enregistré le : mar. 18 juil. 2017 17:36
Localisation : Aléatoire

dim. 13 août 2017 18:18

Salut les gens !

Le temps a passé, il coule bien vite se gourgandin...

Je sais pas trop quoi raconter, au niveau personnel je ressent plus mon environnement, plus ce qu'il se passe dans mon corps, c'est très intéressant.
J'ai plus de facilité à communiquer avec les gens (ya encore des lacunes hein, ya pas eu de miracle).
Les personnes que je croise on tendances à encore plus s'ouvrir à moi (ce qui peut poser des soucis au travail quand un patient vide son sac et qu'on a déjà une demie heure dans la vue).

Sinon, niveau énergies, j'ai plus trop expérimenté... Je sais déjà pas de quoi parler avec les personnes alors les énergies....
Je sent quand même des échanges avec certaines d'entre elles qui sont non verbale (changement d'humeur, sensation corporelle...).

De façon générale, le monde est plus beau à voir, j'entends mieux mon instinct et m'exprime plus clairement mon ressenti (accepter qui on est et ce qu'on vit).

Voilà ce qu'il en est de manière grossière aujourd'hui.
Pour mémoire, à la sortie du stage, je suis resté 10 jours avec la chanson "Oh me" des Meat Puppets dont les paroles sont très intéressantes (et sublimé par la voix de Kurt au MTV Unplugged).

Ce qui a été vécu lors du stage était un moment fabuleux, avec des gens merveilleux et un léger Blues post stage (el famoso attachement).
Ai-je des regrets ? Peut être...
M'atteignent-ils si ils existent ? Non, le passé est passé, ilnous amène au présent mais ne ne doit pas agir sur lui.
Est-ce que je recommencerai ? Bah, je suis inscrit sur la formation à Brocéliande donc oui ^^

(Mon texte fait un peu froid et égocentré je trouve, ça doit venir du fait que j'ai un peu trop fait joujou avec l'énergie du bâton druidique, j'suis un peu crevé...)

Raptoriseur AKA Gérald AKA l'homme qui rêvait d'un steak
Avatar du membre
petit scarabée
Coévoluant
Messages : 164
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 13:27
Localisation : Rennes

dim. 12 nov. 2017 20:20

3 mois après ... envie de poser en vrac les notes prises sur ce qui s'est passé depuis la fin du stage.

En fait, il n'a pas duré une semaine mais deux … J'ai vécu la semaine d'après comme un prolongement, toujours porté par la vague, avec un mouvement allant de l'intérieur (émotions, prises de conscience, intuitions soudaines) vers l'extérieur (besoin - nécessité- de communiquer et d'échanger avec certains stagiaires, avec mes parents, de renouer avec une amie, ...) toujours avec cette impression de boucler des boucles et/ou d'en ouvrir de nouvelles …
Une chouette semaine ! Une vraie retraite, avec cette nécessité de faire le point, pour moi, mais à la fois ouvert sur les autres et le monde ...

Nécessité … c'est bien le mot ! Quand quelque chose pointait le bout de son nez, quelle que soit l'heure de la nuit ou de la journée, c'était le moment de creuser et pas autrement, sous peine de ne pas me rendormir ou d'être incapable de me concentrer sur autre chose … Le même rythme que pendant le stage, je vous dis, bien intense (enfin, au moins les quatre premiers jours, après mon retour, jusqu'à ce que je prennes part à une fin d'après-midi cercles de tambours vraiment bienvenue, pour envoyer tout ça, un peu, et continuer à partager aussi...)

Les premiers jours, j'ai bien senti le travail sur l'ancrage, le bas  : Je me sentais fort, dense sur mes appuis avec cette sensation d'être plus trapu et musclé des jambes que je ne le suis. J'avais l'impression que la pesanteur/force d'attraction de la Terre avait changé, augmenté : je me sentais, physiquement, plus attiré vers la bas -y compris les mains lorsque j'avais les bras le long du corps- ou que la Terre m'attirait plus à elle …

J'ai bien ressenti aussi l'effet du protocole sur le « blocage des émotions ancestrales » effectué en groupe. Je me suis senti dans le même état qu'après avoir terminé ce même processus, effectué seul, pendant deux mois : cette capacité à ressentir, nommer et exprimer (à soi, aux autres) ses émotions. Expérience de la première fois (où ça avait un peu débordé parfois) aidant, j'ai essayé d'être un peu plus lucide dans ma communication écrite, en me laissant un temps de relecture entre la rédaction et l'envoi, histoire d'essayer d'être plus juste, pour moi, comme pour la personne concernée. (par sur à 100% d'y être tout le temps arrivé … mais en progrès !)

le plus important :
Ce que j'ai appris et compris sur moi pendant le stage m'a permis de relire ma vie sous un éclairage différent, de donner du sens aux événements vécus (et d'y apporter un apaisement) comme aux situations présentes (pour les accepter avec une plus grande détente)


J'ai effectué 4 fois le protocole pour discuter avec mon accompagnant du moment. Sans rentrer (trop) dans les détails, et selon les cas, ils m'ont amené à, me sentir soutenu et confirmé avant de passer à l'action (auprès de mes parents, pour leur « chanter qui je suis », arrêter de me cacher à leur yeux, -comme arrêter de me cacher tout court-, et leur témoigner ma gratitude), m'encourager à oser être pleinement moi-même, me proposer de changer de point de vue sur ce que je considérais comme un problème et qui pourrait très bien ne pas en être un, mieux prendre en compte la présence d'une colère sous-jacente et ses conséquences sur mon émotionnel et sur mes capacités de raisonnement/jugement.
C'est vraiment « l'exercice » qui porte le plus ses fruits. Ça me donne de l'info sur le thème du moment (encouragement, conseils, points de vigilance, prise de conscience, …) même s'il me faut (souvent) tâtonné pour être (à peu près) sûr du message … Et c'est tant mieux ! Ça n'a pas de prix de sentir l'énergie t'envoyer une vague qui veut dire « Ouiiiii, ça y est, c'est ça, c'est bien ! » après avoir essayé, plusieurs fois et en vain, de formuler un message sur mon ressenti.
Éloge de la patience, voire de l'humilité, donc … et je crois que c'est pas plus mal, pour moi, encore une fois, de progresser tranquillement … Des fois, je me demande, si j'avais eu des ressentis trop vite, trop tôt, trop fort, si moi et mon « petit » ego, on aurait bien géré la chose …

J'ai essayé de discuter avec des gardiens de lieu, mais là c'est moins probant, parce que je l'ai fait moins souvent d'une part, mais aussi parce que, dans le fond, je ne sais pas trop quoi leur demander, j'ai souvent du mal à formuler mes questions et/ou j'ai tendance à trop les ramener à moi (c'est pour ça que je préfère discuter avec mes accompagnants;-D).

Pour la diffusion, je n'ai testé qu'avec des lieux, et peu, et là aussi c'est (forcément) moins probant qu'en stage (sur quelqu'un, en petit groupe et porté par la dynamique et l'énergie du moment, et bien ça marche mieux ...).
Du coup, j'en suis revenu à mon ancienne méthode : je trouve un endroit qui m'attire, je me pose, en présence et attentif aux ressentis corporels (comme ça la diffusion «fonctionne» quand même ? Ou je suis -encore- dans autre chose et il « faut » vraiment passer par le coté toucher-ramener au cœur et diffuser dans le corps … ? Quand je le fais, j'ai pas l'impression de ressentir grand chose … ce qui n'empêche pas que le processus se fasse ? Sauf que mon corps, puis mon mental surtout, n'ont pas accès à l'information derrière, comme en stage, et c'est peut-être plus ça qui m'embête …)

Après un temps de latence/digestion, J'ai continué les protocoles entamés en stage : syntonisation solaire, check ! C5-C1/C-5 C-1 en cours avec la technique de chanter « Ihianaou » dans le noir en position fœtale … En fait je préfère souvent le souffler, avec douceur et intensité (plutôt que le chanter de vive voix) tête recroquevillée vers le corps. Je trouve que ça colle mieux à l'ambiance (nuit, noir, position du corps, juste avant de dormir) et ça m'amène une belle sensation, toute douce dans le creux du cœur …

Bon, avec tout ça, passé l'hiver, j'aurais sans doute envie de revenir en stage. Il sort quand le programme pour 2018 ?! ;-D

erratum : depuis que j'ai écrit le brouillon, les dates sont sorties, option sur le stage niveau 2 d’août (même si c'est loin quand même), rien au printemps autour du son, ou « chamane intérieur » comme cette année ?

à plus

Pierre

PS : ben ouais, c'est long, je sais ...
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4184
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

jeu. 16 nov. 2017 19:15

Merci pour ton super retour !


Pour info du 20 au 27 mai 2018 il va apparaître une stage très particulier sur les talents ;)
Et l'Islande surement une septembre finalement et une grande surprise sur 12 mois.....

Bises
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Répondre

Retourner vers « Témoignages et retours des anciens stagiaires »