biochamp outil de base

Des thématiques en voici en voilà !
Albatros95
Coévoluant
Messages : 10
Enregistré le : dim. 20 mai 2012 13:50

ven. 22 juin 2012 17:51

Merci d'avoir répondu aussi vite et aussi précisémment magnum...Concernant LA DILATATION, tu sens franchement que ça pousse la main ou bien joues tu plus ou moins avec ta main sur la couche pour on va dire "aider" ta main à sentir la dilatation du biochamp ?
Avatar du membre
magnum
Coévoluant
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 28 févr. 2009 23:09

lun. 25 juin 2012 15:20

.. pour MA part (mais ça dépend peut etre des gens), je rapproche ma main (si je l'avis déplacé d'un test précédent) retrouve ma couche (la ressente)... et sens si elle "grandit" ("pousse" ma main - ou si elle est déjà bien plus large qu'un test fait dans les secondes auparavant...) ou non...
ne t'inquiètes pas, ça viendra tout seul si tu t'entraines... le plus dur et srtout de poser une question claire (dans le cs ou tu attend une réponse).. la sensation c'est pas le plus difficile (enfin je ^parles pour moi là encore..)
(...après c'est sur qu'avec un stage d'intro où on fait ça conjointement avec d'autres pendant plusieurs jours, on arrive à bien trouver notre aise avec ""l'exercice"")
;)
... au pays des vents
with the " Finest Air "...

Même le grand et majestueux chêne, lui aussi, a tout d'abord été un gland ;)
Avatar du membre
jpherbeth
Coévoluant
Messages : 209
Enregistré le : jeu. 1 mai 2008 09:04
Localisation : saint mihiel (meuse)
Contact :

lun. 25 juin 2012 15:40

Le mieux à mon avis est de laisser la main suffisamment relâchée pour qu'elle puisse être repoussée par la couche qui s'expense. Si tu enlève la main pour essayer de retrouver ensuite la couche qui a bougé, tu risque de confondre avec une autre couche qui sera venu prendre sa place.... :(
Tout à fait d'accord avec Magnum sur l'importance de la question, et j'ajouterai qu'il faut surtout bien rester concentré sur la question, et éviter que passent d'autres questions ou des doutes dans le mental, car ce sera perçu de la même façon par l'esprit de la nature que tu essaies de tester.
Après, c'est l'entraînement qui te permettra de devenir plus précis... :)
Albatros95
Coévoluant
Messages : 10
Enregistré le : dim. 20 mai 2012 13:50

sam. 8 sept. 2012 21:34

merci de vos réponses à tous....

J'ai deux superbes orchidées dont l'une des deux arbore 10 très belles fleurs, si ce que je ressens est bien le biochamp je le perçois toujours très dense, très "épais", très "aimenté" sur cette orchidée...

Ce soir en dégustant des coquilles saint jacques chaudes jai eu l'idée de tester le biochamp, et bien j'ai cru comprendre que la chaleur avait peut être un impact sur la densité de celui ci, en effet donc ce biochamp étant pour moi très très dense...

En même temps tout apparemment a une influence sur le biochamp donc ça serait logique, mais je ne vois pas en quoi un plat passé au four peut ressortir avec un biochamp beaucoup plus dense ?
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

lun. 24 juin 2013 14:40

Coucou,

Merci pour cette vidéo très interessante et vraiment bien expliqué ! Ca me fascine, je n'imaginais pas que ce soit si "concret".
J'aimerais ressentir l'energie de mon propre corps, ça me parait un très bon début pour prendre conscience de l'energie autour de moi / nous.

Mais pas simple :mrgreen:
Mettre ses mains et les rapprocher, dans le "vide" en ne sachant pas trop quoi chercher/ressentir comme sensation ; c'est assez particulier.
surtout que par exemple :
parfois je vais rien sentir du tout (je vais trop vite ? je suis pas assez dans le ressenti présent ?)
parfois je vais avoir des picotements c'est vrai, surtout, a 6-7cm du corps (pas au delà) mais très subtile et pas l'impression que le picotement disparaisse ou s'intensifie en fonction de si je bouge la main
parfois (ce matin par ex) après avoir fait 4min de marche avant / arrière , j'ai testé de nouveau et là c'était curieux, car dans ma main droite (j'utilise celle ci pour toucher, et je garde la gauche le long du corps - je suis gaucher) j'avais des picotements mais quasi permanent, que je sois à 40 cm de mon corps, jusqu'a me rapprocher doucement, ça faisait des fourmillements. Du coup dur à savoir si on passe une couche :mrgreen: .

Il n y a que l'entrainement qui compte j'imagine ?
A force de vouloir toucher ce biochamp, finit on par le toucher ?
certaines personnes peuvent elles ne jamais ressentir leur biochamp, meme avec toute la volonté et l'entrainement du monde ?
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4070
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 22:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

jeu. 4 juil. 2013 10:42

Il n y a que l'entrainement qui compte j'imagine ?
oui mais ne pas focaliser, on arrive à vivre sans sentir son biochamp ;)
A force de vouloir toucher ce biochamp, finit on par le toucher ?
oui et non, poser l'intention et mais ne pas s'attacher au résultat.
Un mélange d'intention et de lacher prise.
certaines personnes peuvent elles ne jamais ressentir leur biochamp, meme avec toute la volonté et l'entrainement du monde ?
Il y a d'autre moyen de percevoir, le biochamp n'est pas une fin en soi mais un des accès possibles à la structuration des perceptions.

En général plus de 90 % des personnes le percoivent à court (dans le stage) ou moyen terme (quand le mental lache prise ou que cela devient gérable pour la personne)

bonne journée et surtout garder un approche ludique

jean-pierre
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

jeu. 4 juil. 2013 10:57

Merci pour les réponses !
Tres interessant de me relire par le biais de tes réponses.
Ca faisait un peu "acharné" . Alors que je ne suis pas dans cette optique. Un peu trop de fascination sur le coup surement :mrgreen:
oui ludique ;)
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

mar. 6 août 2013 08:03

Hello

J'arrive à ressentir l'energie entre mes mains (effet ballon de baudruche) ;
et une couche du biochamp il me semble, (ça c'est pas encore aussi "direct")
A suivre :)
Avatar du membre
Paul34
Coévoluant
Messages : 1
Enregistré le : mar. 6 août 2013 14:05
Localisation : Agde, 34

mar. 6 août 2013 14:54

Bonjour Jean Pierre,
Je ne sais plus comment je suis arrivé sur cette vidéo, encore un "hasard" ;)
J'ai tout de suite essayé de faire les même gestes que toi sur la vidéo et j'ai ressenti exactement ce que tu décrivais. J'en suis resté baba...
J'ai même découvert chez moi une cheminée cosmo-télurique le long de l'escalier et je l'ai retrouvé à l'étage dans le prolongement puis elles a disparue ou bien je n'ai plus le contact.
Depuis j'expérimente avec des plantes, des cristaux (réactions fortes) des lieux et aussi des objets.
Voilà une petite expérience du biochamp qui me parle beaucoup, étant un peu guérisseur (imposition des main et réflexologie)
Merci pour ce site qui montre de façon simple des choses qui pourraient paraître compliquées.
Paul
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

jeu. 8 août 2013 11:04

Sympa ça paul !

Moi je m'entraine de temps en temps en forêt et je dois dire que le ressenti des couches et de plus en plus denses et plus "clair".

J'ai quelques petites choses encore à exercer : à savoir :

- quand je sens une couche de manière très prononcée avec ma main droite (je suis gaucher) (la première par exemple) et que par la suite j’enlève ma main gauche de mon corps pour toucher une pierre (ou autre) pour tester si ma couche s'agrandit ou non ; à ce moment ci (où je retire ma main gauche) je perds subitement la couche (l'effet ballon) , du coup pour savoir si la couche s'est gonflé vers l’extérieur ou inversement, c'est pas simple !

- deuxième truc étrange : parfois je sent une couche , très fortement, j'ai l'impression d'être au "bout", et quand je continue d’éloigner ma main de mon corps, j'ai l'impression que cette couche s'agrandit encore et encore à mesure que j'éloigne ma main : un peu comme si je gonflais ma couche via ma main "test" (droite) en temps réel.

Bref mais tout ceci n'est que du mental qui essaye de comprendre, je sais bien, j'avais tout de même envie de noter mes sensations ici ;)
Répondre

Retourner vers « Vidéos thématiques de Jean-Pierre Martinez »