coevolution quantique reflexion et pratique

YQUEM
Coévoluant
Messages : 906
Enregistré le : lun. 25 août 2008 20:53

lun. 25 juil. 2011 23:34

Manu d'la mare a écrit :ce que l'on appel la psychométrie ou psychopathotactie, qui est la capacité de connaître l'histoire d'un objet simplement en le touchant
Euh...tu veux plutôt parler de psychokinésie ?

parce que pychopathotactie cela m'inspire guère...psycho patho implique maladie mentale donc...
psycho (âme ou esprit) pathos (maladie) tactie ok mais pour le reste je doute.
Avatar du membre
anatonos
Coévoluant
Messages : 47
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 11:13
Localisation : Haute-Savoie

mar. 26 juil. 2011 08:59

En fait pathos, c'est la passion ou mouvements de l'âme (ex: pathétique) que l'on a utilisé ensuite pour désigner la souffrance puis la maladie.
Dans "psychopathotactie" je pense que ça se réfère plutôt au sens de capter les charges astrales (émotions) mémorisées dans l'objet par le toucher.

La psychokinésie, c'est plutôt le fait de mettre en mouvement (kinésis) des objets par la pensée (psyché).
Fais ce que dois - advienne que pourra.
Avatar du membre
FMU
Coévoluant
Messages : 278
Enregistré le : sam. 31 mai 2008 14:19
Localisation : Région Parisienne
Contact :

mar. 26 juil. 2011 12:33

J'ai l'impression qu'on retrouve des choses similaires dans l'exercice de traitement de la peur proposé par Inelia Benz (je ne mets pas de lien, mais c'est facile à trouver). Bon il n'y a pas l'échange et le protocole est plus compliqué, mais il se pourrait bien qu'il y ai quelques liens...
Votre avis ?
François Münch
Avatar du membre
Manu d'la mare
Coévoluant
Messages : 509
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 23:14

mar. 26 juil. 2011 19:26

Non Yquem, psychométrie ou psychopathotactie sont des termes à plusieurs sens, mais dans les domaines parapsychologique, il s'agit de la faculté qu'on certaine personne à ressentir des scènes qui ont été "enregistrées" par des objets témoins (qui peuvent être de simple pierres).
La Psychokinésie est la faculté de déplacer des objets sans les toucher physiquement.

Manu
Manuel
Coévoluant
Messages : 98
Enregistré le : ven. 3 juin 2011 11:51
Contact :

jeu. 28 juil. 2011 01:41

Bonsoir,

Francois Munch....Merci beaucoup pour le lien, je ne connaissais pas cette femme. Son discours m'a beaucoup plus notamment sur la notion de libre arbitre, ou quand même elle y voit un trouble en rapport à notre éducation qui ne nous présentent plus les choix et étendues des possibilités de la vie. Que choisir quand on croit que nous n'on a pas le choix.

Pour rebondir sur sa méthode, on retrouve bien la notion de cristallisation, cette fois l'amour est plutôt visualisé intervenant dans le corps et donc ce n'est plus tout a fait la notion de diffusion de l'information. On pourrait comparer aux soins esseniens, enfin certains, comme l'apposition des mains, voir méthode de diagnostique différente mais aux magnétiseurs.

Dans tous les cas, il y a croyance. Je pense que c'est l'essentiel, revenir à la confiance d'un enfant qui apprends a marcher, juste parcequ'il le veut, ose-je dire du plus profond de son coeur.....Croire à tout

Bon moment, au plaisir....
Chaque Homme peut être pur et extrêmement corrompu à la fois.
Avatar du membre
cernus
Coévoluant
Messages : 490
Enregistré le : mar. 22 juil. 2008 14:48

dim. 31 juil. 2011 09:35

Petit retour sur la pratique telle que je l'utilise actuellement, ça a pas mal évolué.
J'en suis à plus de 7 ou 8 stages (chez moi ou ailleurs) sur la question avec plus de 200 personnes différentes, de tout âge, niveau de perception ou pratique.

Ce que ça donne à la fin.
Le but pour moi est que tout le monde soit fonctionnel en deux heures sur la question pour avoir le reste de la journée en travail collectif.

Je suis feignant et vu ma consommation d'alcool et vu que je suis pas un bouddha, donc pas un corps physique capable de canaliser des énergies non stop pour autant de personnes sur une si longue durée il me fallait une solution.
Comme je refuse d'arrêter l'alcool et le saucisson, j'ai opté pour la co évolution quantique (c'est une raison comme une autre non?) :)
Comme ça je fais bosser les autres en les rendant autonomes et je peux prendre l'apéro avec mon coq ensuite sur mon balcon :)

J'écoute le ressenti mais en général ça donne ça.

Je prends la première personne au centre et je bosse sur elle : le but est d'enlever ses obstacles au groupe (pour qu'elle entre dans l'énergie du groupe), et d'enlever les obstacles à la diffusion.
Ca enlève la peur d'évoluer ou la mauvaise définition de l'évolution et la peur de diffuser librement les informations aux autres (généralement).

Une fois que c'est bon pour une personne, je change de méthode.
Je fais un groupe avec ceux qui savent diffuser et un groupe avec ceux qui savent pas encore.
La personne d'après se positionne devant le groupe qui diffuse, j'explique ce qu'elle doit faire*, elle essaye et le groupe en face diffuse sur elle jusqu'à ce que ça marche.
Quand c'est fini elle rejoint le groupe de ceux qui diffusent et on passe à la personne d'après et ainsi de suite.

Du coup tout le monde bosse sur tout le monde et ça avance très très vite.

Les gens sont super étonnés de plusieurs choses:
a) l'énergie bouge avant qu'ils se concentrent pour utiliser leur mental.
Plein de gens croient encore que la volonté et l'intention c'est la même chose et j'adore quand je dis à quelqu'un:
'vas y diffuse', 'ok merci suivant' dans l'instant. La personne qui n'a même pas commencé à se mettre en position ne comprend pas que ce qui répond chez elle est un niveau plus haut.
Et qu'il est important de le dissocier du mental pour un maximum d'efficacité.

b) Les gens ne comprennent pas que c'est très simple mais que ça nécessite d'être présent à ce qu'on fait.
En deux deux ils se concentrent sur autre chose si on ne les rapelle pas au présent constamment (je vérifie le flot de diffusion quand on bosse, dès que le débit baisse je rappelle tout le monde au présent).

c) Les gens sont totalement incrédules quand tu leur expliques que le coeur sait faire et que tout jaillit de là. Ils préferent mettre des intentions pourries qui durent deux plombes.
En diffusant en groupe sur eux ça débloque l'accès au coeur généralement et après un peu de pratique tout le monde y vient.

d) La notion de poser son 'attention sur' à plusieurs endroits pour faire des connexions multiples, personne n'y comprend rien.
C'est pourtant la base, mais bon.
En gros tu poses ton attention sur un lieu, tu laisses jaillir ce qui veut (donc tu poses ton regard sur le lieu et tu laisses jaillir les perceptions ou tu diffuses) et simultanément tu poses ton intention
sur le groupe ou la personne pour qui tu dois traduire les perceptions, pour que les mots soient adaptés à sa (ou leur) structure.
Idem si une personne connecte une problématique (tu lui demandes de faire quelque chose et ça bloque) on peut diffuser sur elle pour débloquer la problématique.
Pareil sur un lieu etc..

e) La notion de prendre de l'espace pour rien et du temps pour faire les choses en petits groupes, par affinité, au vu de la vitesse de diffusion et vu qu'en quelques heures on peut se retrouver au max de son évolution pour la journée.
Vu qu'il n'y a pas de contrecoup direct, mais des contrecoups liés au changement de structure et de repères.

Le plus dur c'est pour les gens qui ont des perceptions puissantes et structurées, mais généralement je leur explique qu'il suffit de pas regarder ce qui diffuse et de demander un compte rendu après.
Ca passe très bien généralement (moi je fais ça je suis trop curieux, faut juste regarder un compte rendu sur une autre chaine de télé que la diffusion avec l'esprit et les mots pendant que tu vérifies
avec le toucher que le flot d'informations de la diffusion fonctionne toujours. Important, dès que ça faiblit je rappelle à tout le monde qu'il faut être présent.


C'est un peu raide, mais vu qu'ensuite on diffuse toute la journée, à la fin tout le monde a intégré.

Ca n'a dégoûté personne pour l'instant, sauf une personne qui refusait de rentrer dans le groupe et qui est partie au départ.
En résumé on ne peut pas venir en spectateur sur un truc comme ça, on est obligé de s'impliquer dans le groupe.

Mon exercice préféré que je fais assez souvent en ce moment 'bienvenue dans la tribu humanité'.
Une personne se met au centre et les autres l'approchent en diffusant, puis la touchent en diffusant. Ceux de derrière mettent leur mains sur ceux de devant s'il y a trop de monde.
Quand tout le monde a fini, on se retire.
Ca enlève deux tonnes d'armures contre les autres et permet de connecter pas mal le niveau humain.

Voilà un petit retour sur ce que ça donne en ce moment, mais bon ça change à chaque fois et ça évolue sans arrêt , alors :)


*
Explication de base:
Regarder le monde non plus en polarité, mais en terme d'information qui circule ou qui cristallise.
Quand ça cristallise ça coince, quand ça circule c'est fonctionnel.
niveau de l'intention : chercher un point cristallisé chez l'autre, mais celui qui est le plus judicieux ici et maintenant pour faire évoluer la personne et évoluer soi.
Donc j'appelle ça un 'point d'évolution'. (pour que la personne ait un repère mental).
niveau du coeur : laisser le coeur faire et diffuser tout ce qui doit l'être (et faire ce qu'il veut ici et maintenant) sans contrôler. Donc lui faire confiance.

Le coeur : il ne s'agit ni du coeur physique, ni d'un chakra ou d'un centre énergétique quelconque, il s'agit de rien de moins que de notre étincelle divine au centre.
Donc inutile de la chercher en terme d'énergie, ça passe par des niveaux plus hauts, je préfère le définir comme ça, ça court circuite la plupart des croyances bloquantes.


PS:
pour l'expliquer aux enfants, j'ai eu deux cas où c'est passé très simplement:
'tu laisses ton coeur alléger le fardeau de la pierre, de l'arbre de maman etc.. et tu les laisses alléger le tien'.
Ca passe très bien et l'énergie bouge toute seule en un instant. C'est plus simple avec eux :)
Dieu à le sens de l'humour se dit petit pingouin en se regardant dans un miroir .. non ! le sens de l'amour répliqua le miroir !
Un petit pingouin.
bigmamba
Coévoluant
Messages : 111
Enregistré le : mar. 25 janv. 2011 15:10
Localisation : val d'oise

dim. 31 juil. 2011 13:03

hello!
merci cernus pour ces retours ! 8-)
ca permet d'affiner un peu , dans la mesure du possible! :)

cernus a écrit : e) La notion de prendre de l'espace pour rien et du temps pour faire les choses en petits groupes, par affinité, au vu de la vitesse de diffusion et vu qu'en quelques heures on peu se retrouver au max de son évolution pour la journée.
Vu qu'il n'y a pas de contrecoup direct, mais des contrecoups liés au changement de structure et de repères.
il y a un "quota" quotidien?

cernus a écrit : pour l'expliquer aux enfants, j'ai eux deux cas ou c'est passé très simplement:
'tu laisse ton coeur alléger le fardeau de la pierre, de l'arbre de maman etc.. et tu les laisse alléger le tiens'.
Sa passe très bien et l'energie bouge toute seule en un instant. C'est plus simple avec eux :)
justement je me demandais si c'etait judicieux ou pas avec les enfants ?
est ce que ca peut leur permettre de moins cristalliser (pour plus tard) ...

a +,

antoine.
maori
Coévoluant
Messages : 679
Enregistré le : mer. 11 nov. 2009 16:54

dim. 31 juil. 2011 23:48

cernus a écrit : C'est un peu raide, mais vu qu'ensuite on diffuse toute la journée, à la fin tout le monde a intégré.

Sa n'a dégouté personne pour l'instant,

En résumé on ne peu pas venir en spectateur sur un truc comme ça, on est obligé de s'impliquer dans le groupe.

Mon exercice préféré que je fait assez souvent en ce moment 'bienvenue dans la tribu humanité'.
Une personne se met au centre et les autres l'approchent en diffusant, puis la touchent en diffusant. Ceux de derrière mettent leur mains sur ceux de devant si il y a trop de monde.
Quand tout le monde a finis, on se retire.
c'est clair ! j'ai fait la journée à Villeneuve d'Ascq, sur un endroit dit "pourri" en quelque sorte et avec cette méthode ça a déminé grave ! :D

merci pour ces explications
bonne journée
Avatar du membre
cernus
Coévoluant
Messages : 490
Enregistré le : mar. 22 juil. 2008 14:48

lun. 1 août 2011 06:57

"il y a un "quota" quotidien?"
La limite qui te rend pas dinguo, mais elle se trouve toute seule. Curieusement l'humain a du mal quand sa perception du monde change complètement en un instant, il a besoin d'un certain temps d'intégration :)

"justement je me demandais si c'etait judicieux ou pas avec les enfants ?
est ce que ca peut leur permettre de moins cristalliser (pour plus tard) ..."

Ma foi tous les cas sont particuliers, tant que c'est dans un esprit d'humanité ça ne pose pas de problème, et les enfants apprennent surtout par osmose avec leur parents.
En résumé si les parents le font, les enfants savent le faire aussi généralement, ils ont moins besoin de mental.
Dieu à le sens de l'humour se dit petit pingouin en se regardant dans un miroir .. non ! le sens de l'amour répliqua le miroir !
Un petit pingouin.
bigmamba
Coévoluant
Messages : 111
Enregistré le : mar. 25 janv. 2011 15:10
Localisation : val d'oise

lun. 1 août 2011 13:24

cernus a écrit : La limite qui te rend pas dinguo, mais elle se trouve toute seule. Curieusement l'humain a du mal quand sa perception du monde change complètement en un instant, il a besoin d'un certain temps d'intégration :)
c'est vrai qu'en général quand ca glisse trop, ca bloque tout seul (meme contre ma volonté!.. :))
cernus a écrit :Ma foi tous les cas sont particuliers, tant que c'est dans un esprit d'humanité sa ne pose pas de problème, et les enfants apprennent surtout par osmose avec leur parents.
En résumé si les parents le font, les enfants savent le faire aussi généralement, ils ont moins besoin de mental.
je me posais la question, a savoir s'il fallait pas les laisser évoluer tranquillou, en même temps s'ils peuvent s’éviter de se trimballer trop de casseroles !! :)

merci en tout cas !
au plaisir de se boire un excellent whisky un de ces jours!(comme je te disais sur facebook, y a une cave a whisky près de chez moi, aie aie aie!! :) 8-) )

a+

antoine.
Répondre

Retourner vers « Diffusion »