Diffusion dissolution un autre regard sur la thérapie

Avatar du membre
FMU
Coévoluant
Messages : 278
Enregistré le : sam. 31 mai 2008 14:19
Localisation : Région Parisienne
Contact :

mer. 15 juin 2011 17:37

Emmanuelle, lache prise ;) au pire c'est pas grave...
Tu ressentira toujours la chose juste au moment juste, comme maintenant. Et si tu te rappelle quelques années en arrière, tu ne ressentais probablement pas l'univers comme maintenant. Pourtant, c'est pas si mal comme tu le ressent maintenant non ?
François Münch
laliochat
Coévoluant
Messages : 47
Enregistré le : dim. 20 févr. 2011 14:33

mer. 15 juin 2011 23:27

FMU a écrit :Emmanuelle, lache prise ;) au pire c'est pas grave...
Un grand Merci !
On ne manque pas de me le rappeler...j'ai tendance à l'oublier. Mais ce soir, ça sonne comme un appel plus que comme un rappel.
Le reste est vrai aussi
Bonne nuit
Emmanuelle
Avatar du membre
cernus
Coévoluant
Messages : 490
Enregistré le : mar. 22 juil. 2008 14:48

jeu. 16 juin 2011 20:57

"Est ce qu'en ressentant les choses ainsi après avoir fait l'Amour, je risque de ne plus me réincarner (ça ne doit pas être le bon terme)???"
Le curé te l'avait dit poutant que c'était pas bien de faire des cochoneries :D

Bon sans rire, ce qui vient, vu que mon expérience perso est trop atypique :
'peur du plaisir post coïtal'
Après avoir fait l'amour, un effet normal : libération de différentes hormones à travers les cellules qui provoquent un plaisir plus ou moins grand (suivant le niveau de refoulement de chacun), et pour moi je dirais même évolution du corps physique (le contrepoint du 6 est le 2, et c'est lui qui permet au corps d'évoluer et de passer petit à petit en haut débit et d'accepter des énergies plus élevées, plutôt que bas débit tout merdique).

Plus ou moins suivant les moments:
un accès à des énergies divines a lieu après avoir fait l'amour, ça peut durer quelques heures à une journée, ça semble correspondre à tes phases d'absence du corps.
(pas l'impression que ça soit de la désincarnation, mais plutôt comme si tu regardais ailleurs avec le 'toucher').

Solution:
'accepter qu'après avoir fait l'amour la jouissance continue toute la vie et oublier le curé aigri'.
En résumé ton corps physique évolue après on dirait, va savoir :D

Bon, ça reste quelques bribes d'info , ça vaut ce que ça vaut, le corps physique c'est pas ma spécialité, mais depuis que je m'autorise différentes jouissances, ça le fait bien :)

PS:
Juste une précision : ça fait comme le haut en fait.
Parfois la jouissance passe par le ventre, et tout le corps et parfois d'un coup elle se centre sereinement dans le coeur (ça m'est arrivé une fois déjà) !
Ca fait comme les infos qui semble venir de la tête, de différents tubes reliés au coronal, et qui, avec l'évolution, jaillissent du coeur, sans véritable forme, de manière plus puissante, plus sereine, plus centrée.
Pas forcément une jouissance issue du fait d'avoir fait l'amour, je précise (on peut faire jaillir spontanément une jouissance sexuelle dans toute les cellules en passant par la kundalini aussi ).
La jouissance doit manifestement se dénouer complètement au niveau du ventre pour qu'ensuite elle ne passe que par le coeur, mais bon va savoir :)
Dieu à le sens de l'humour se dit petit pingouin en se regardant dans un miroir .. non ! le sens de l'amour répliqua le miroir !
Un petit pingouin.
Elo3011

lun. 11 juil. 2011 20:05

Bonjour Jean-Pierre,
votre vidéo m'a été transmise par ami. Cela fait un moment que je cherche quelqu'un qui pense comme vous......... Je crois vraiment que vous êtes sur la bonne voie, dans le juste. Vous parlez d'intégrer et de diffuser en soi, d'accepter dans la simplicité, de renouer avec les autres, en dehors de toute peur et de toute croyance limitante de bien et de mal... Ca résonne en moi. Ne croyez-vous pas que le seul mot qui englobe tout cela soit : AMOUR ? Que tout cela signifie "simplement" guérir, décristalliser, libérer les blocages en les conscientisant avec AMOUR ? Vous dites que cela peut même entraîner une jouissance physique. Je crois bien que nous sommes dans le domaine de l'Amour. Mais comme pour tout le reste, il ne s'agirait pas de re-tomber dans un schéma "égoïste" et de dualité, lié principalement à la simple recherche de cette "jouissance" et ainsi, de se dissocier du but premier qu'est : aider les autres dans l'Amour... tout simplement...
Bravo et merci pour votre vidéo, simple et puissante :)
Maya
Coévoluant
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 22:44

ven. 11 nov. 2011 00:15

Hello
Modifié en dernier par Maya le mar. 31 janv. 2012 19:51, modifié 1 fois.
YQUEM
Coévoluant
Messages : 905
Enregistré le : lun. 25 août 2008 20:53

dim. 13 nov. 2011 11:33

Merci pour ton post et ton ressenti.

Juste un minuscule bémol parce que cela détonnait à la fin
Maya a écrit :L'idée c'est finalement d'échanger un soin contre un autre soin, un échange de pouvoir en somme...
Non, tu n'y es pas...pas de pouvoir. Juste un échange d'intentions, là tu es dans le juste !
Maya
Coévoluant
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 22:44

dim. 13 nov. 2011 17:16

Merci Yquem pour ta remarque.
Modifié en dernier par Maya le mar. 31 janv. 2012 19:54, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4070
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 22:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

mar. 6 déc. 2011 08:04

une autre remarque, ce n'est pas une technique, juste une amplification d'un phénomène naturel.

C'est d'ailleurs pour cela que c'est une approche très puissante

jean-pierre
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
theoraphim
Coévoluant
Messages : 2
Enregistré le : dim. 15 janv. 2012 20:07

dim. 15 janv. 2012 20:31

Salut jean-pierre, et tous les gens !

je te découvre aujourd'hui, au hasard de dérives sur la toile, et je me sens très en harmonie avec ton désir de simplicité.

Pour exprimer l'écho de ce que j'ai entendu dans ton intervention vidéo à propos de la dialectique soignant/soigné, coévoluant je dirais ceci :
avec ces quelques petites phrases, tu enseigne les niveaux supérieurs de Vipassana, niveaux supérieurs que je n'ai jamais fait et que je ne connais pas. Je n'ai même aucun savoir les concernant, simplement je sais qu'ils existent.

Vipassana, l'enseignement du Bouddha, se résume à rester équanime même au moment des plus fortes turbulences.

L'enseignement de base que j'ai pratiqué consiste à développer cette attention dans son corps.

Les cristallisations dont tu parle y sont connues sous le nom de sankara.

Le technique pour s'en libérer consiste, une fois que l'on à focalisé son attention dessus, à laisser se diffuser dans son être les ressentis liés à cette cristallisation, en les observant d'une humeur égale sans y réagir ni s'y rattacher.

Ce qui m'a fait tilt, c'est au moment ou tu parle de ressentir les cristallisations d'un arbre, je me suis dit qu'il devrait en aller de même pour la société toute entière ?

Celui ou ceux qui éveillés à cela, peuvent ressentir les cristallisations des convulsions sociales, quelles qu'en soient les causes, et les laissant diffuser dans le champ de nos consciences -en réseau, et par notre attention équanime, les dissoudre !

Pour la liberté et la paix sociale.

Dans les fait cela revient quand même à faire cet exercice de focalisation de son attention sur soi, sur son corps, mais avec un accroissement du champ.

donc merci pour l’Éveil.

Il n'en reste pas moins que l’énergie défensive, juste, est un bienfait et une nécessité.

Fraternellement,
Michel.
theoraphim
Coévoluant
Messages : 2
Enregistré le : dim. 15 janv. 2012 20:07

mar. 17 janv. 2012 19:37

Pour moi la question est de savoir si nous pouvons tisser nos croyances avec intérêt !

et je parlais de vipassana parce ça me parait une évidence, ayant pratiqué la thérapie et vipassana, ce que je comprend de 'diffusion' y ressemble à s'y méprendre ...

l’Éveil est l'objet de l'enseignement du Bouddha,
et pour vipassana, l'équanimité est le moyen de l’éveil.

l'équanimité, c'est la façon de rester d'humeur égale, sans réactions, au moment où nous observons les 'tensions' qui remontent du subconscient, du corps, et se libèrent dans le champ de la conscience attentive.
observer les cristallisations qui diffusent dans le corps conscient me paraît décrire le même processus,
à supposer que j'ai réellement capté de quoi il est question ici ?
Répondre

Retourner vers « Diffusion »