As-tu bu l'aube comme un vin...

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : As-tu bu l'aube comme un vin...

Re: As-tu bu l'aube comme un vin...

par sofie » sam. 30 juil. 2016 01:58

Merci !

Re: As-tu bu l'aube comme un vin...

par Merline » ven. 29 juil. 2016 21:54

Merci pour Khalil gibran;

En relisant je vois que j'ai fait une faute de frappe, à la fin c'est pas "eu sein" c'est "au sein", mais je pense qu'on corrige d'emblée.

A bientôt

Re: As-tu bu l'aube comme un vin...

par Elfe de Savoie » ven. 29 juil. 2016 20:56

Bonsoir Merline,

J'ai beaucoup apprécié la lecture de ton poème. Vibrant ! Gratitude !

Elfe de Savoie

As-tu bu l'aube comme un vin...

par Merline » mer. 27 juil. 2016 20:45

bonsoir ,

j'ai choisi pour vous une poésie de Khalil Gibran, libanais (1883-1931) : le chant 18 du livre des processions
Donne-moi le nay* et chante!
Oublie ce que j'ai dit et ce que tu as dit.

La parole est poussière.
Dis-moi ce que tu as fait.

As-tu pris comme moi, la forêt pour maison
plutôt que les palais?

As-tu suivi les ruisseaux,
escaladé les rochers?

T'es-tu baigné de parfums,
et séché de lumière?

As-tu bu l'aube comme un vin
dans les coupes d'éther?

T'es-tu assis comme moi au crépuscule,
dans les paupières de vignes
aux grappes répandues
comme pléîades d'or,

sources pour l'assoiffé,
pour l'affamé nourriture,
miel et parfum,
et vin pour qui désire,

T'es-tu offert la nuit
l'herbe pour couche,
enveloppé d'espace,

Renonçant à ce qui advient,
Oublieux du passé,

Dans l'Océan du silence de la nuit,
avec ses vagues dans tes oreilles,

Et, eu sein de la nuit,
un coeur battant dans ta couche.
.


*flûte rustique arabe

Haut