Pause son du 1er avril

Le son bien intentionné qui guérit
Avatar du membre
Anne
Coévoluant
Messages : 128
Enregistré le : lun. 5 mars 2018 19:37
Localisation : Paris

lun. 2 avr. 2018 00:48

Tiens j'ai trouvé ce coin de forum, je remets le commentaire du facebook du coup (et je saurais pour les prochaines fois - ou sinon JP pourras-tu remettre le lien pour les commentaires sur le site ?)
[...]

Etonnant mélange : un vrai retour en enfance avec le son déstructuré et le corps caisse de résonance, autant de jeux qui me faisait beaucoup rire étant enfant. Heureuse de retrouver ces sensations libérées d'objectifs, pour le plaisir d'être créateur de bruit. La petite fille en moi te remercie pour cette reconnexion !
Et puis alors après, souffler, souffler fort et loin, la tristesse qui pointe son nez, et là dessus je suis la piste des Cowboys fringuants et m'en vais écouter "Plus rien"... Ah ben c'est sur ça plombe l'ambiance ! Je n'ai pas beaucoup d'espoir concernant notre humanité du moment, sans chercher trop loin on va peut-être même pas être obligé d'attendre, on est tout a fait capable de se faire péter la gueule à coup de centrale nucléaire... mais.... le simple fait que je sois là à blablater sur un groupe intitulé "chaudoudoux" suffit à me prouver qu'autre chose de bien plus joli existe aussi. "En fait tu es une optimiste lucide" m'a dit un jour quelqu'un... beh oui c'est pas incompatible !!

Une pause légère du 1er avril ? Tout le contraire : un beau moment, un peu sombre aussi, émouvant, s'autoriser à jouer tout en regardant le noir en face ; c'est notre réalité d'humain du XIXème siècle, et bien soit, puisque je suis là merci l'univers je donne volontiers ma contribution. Je doute d'en voir les effets mais si ça peut faire avancer le schmilblick pour la suite tant mieux. Et en attendant j'aurais fait de mon mieux et ça m'aura permis d'explorer la vie, il y a tellement à découvrir.
Et puis qui sait, si chacun fait de son mieux, peut-être que quelque chose pourra prendre forme, un jour ou l'autre, comme ça par inadvertance...;)

Bien des bises, à toi Jean-Pierre pour avoir partagé cela, et à tous qui êtes là me lire parce que vous existez.
C'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche (P. Soulages)

Retourner vers « yoga du son »