Orthorexie

ChocoBilly
Coévoluant
Messages : 745
Enregistré le : mer. 8 août 2012 17:02

mer. 17 sept. 2014 18:26

Orthorexie :
fr.wikipedia.org/wiki/Orthorexie a écrit :L’orthorexie (du grec orthos, « correct », et orexis, « appétit »), ou orthorexie nerveuse1, est un ensemble de pratiques alimentaires caractérisé par l’ingestion systématique d’une nourriture saine. L'orthorexie n'est pas mentionnée dans le manuel de référence en psychiatrie, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), ni dans la Classification internationale des maladies (ICD-10) publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n'existe aucun chiffre officiel sur l’orthorexie. Aucune appellation ne caractérise son opposé, la pratique alimentaire induisant l'obésité.

Ce terme à été introduit en 1997 par le Dr Steven Bratman qui propose de considérer cette pratique comme un trouble des conduites alimentaires similaire à d'autres troubles de l'alimentation tels que l'anorexie mentale2. Il affirme que dans de rares cas, ce comportement peut se transformer en une fixation si extrême qu'elle peut conduire à une malnutrition ou un isolement social. En 2009, Ursula Philpot, présidente de l'Association diététique britannique et maître de conférences à l'Université métropolitaine de Leeds décrit les personnes sujettes à l'orthorexie nerveuse comme étant « uniquement soucieuse de la qualité des aliments qu'ils mettent dans leur corps, de raffiner et de restreindre leur alimentation en fonction de leur avis personnel sur les aliments qui sont vraiment « purs » ». Cela diffère complètement de l'anorexie mentale et de la boulimie qui se concentrent sur la quantité des aliments consommés.
Avatar du membre
Manu d'la mare
Coévoluant
Messages : 474
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 23:14

mer. 17 sept. 2014 21:51

Ou comment créer des étiquettes pour mieux enfermer les personnes non standard...

Intéressant, merci Choco.

Manu
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

jeu. 18 sept. 2014 22:56

Coucou vous deux et tous bien sur :-)
Je partage ton avis Manu.
Et cela créé des peurs ou disons plutôt qu'ils transmettent leurs peurs.
La différence fait souvent cet effet.
Le fait de cataloguer en différence ou même symptôme rassure :-)
Bon ben, je suis Orthorexique :mrgreen:
Bizoussss et bonne soirée
ChocoBilly
Coévoluant
Messages : 745
Enregistré le : mer. 8 août 2012 17:02

ven. 19 sept. 2014 10:46

Bonjour,

D'accord sur la notion que les mots sont des étiquettes posées sur les choses.

Pour ma part, orthorexie est un mot qui manquait à mon vocabulaire.
Combien de fois dans ma vie j'ai pu observé des personnes ayant des comportements anorexiques/boulimiques se rassurer avec un fixation sur les étiquettes des produits et le manger sain.

Non pas que manger sain soit un comportement débile, mais la fixette sur le sujet leur prennent une bonne partie de liberté.
Pour ma part, ça résonne chez le gros fumeur que je suis à avoir toujours un œil sur mon stock de clopes.
Ou encore, quand j'ai été respirien juste pour fuire ma vie et/ou le commun des mortels...

Manger sain oui, pour le moment je préfère me nourrir en étant conscient des mes envies et plaisirs, en considérant la diversité de ce que je suis, et en mettant un peu de conscience vers la direction que j'enprunte en me nourrissant.

C'est quoi le nom de cette partie du forum déjà ?

Parfois j'ai envie de bouffer sain...
Le macdo ne me dérange pas, alors que je sais que ce n'est pas l'idéal. Je peux choisir de rejeter en block "la merde", dans mon cas je sais que c'est une partie de moi bien contrôlante qui aurait ce type de jugement extrême.
Si je rejette ce type de bouffe, dans quelle mesure vais-je rejeter ceux qui s'en nourrissent ?
Qui suis-je pour rejeter une partie de l'humanité ?

Grrrr :evil:

En gros, je souhaite prévenir que le fait de faire joujou avec la culture (arts de la tables, gastronomie) peux s'averer impactant (dans un sens ou dans un autre) sur l'état psychologique/mental.

Le remède proposé : la transparence.

;)
ChocoBilly
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

dim. 21 sept. 2014 14:22

Coucou Chocobilly,

J'adore tes post's car cela m'interpelle comme en Irlande :D

Le principal est de savoir ce qui est bon pour soi et les autres font ce qu'ils veulent.
Je peux partager ma table avec une personne qui mangent un Macdo et lui dire en toute transparence que j'aime le Macdo car c'est bon au goût surtout celui avec le fromage :-D
En atelier d'ébénisterie le samedi, nous avons pour habitude de manger tous ensemble et au début, lorsque j'ai changé mon alimentation, cela a interpellé plus d'un ;) et je me suis mangées quelques vannes.
La différence fait peur et après, lorsqu'ils ont vu que je n'essaie pas de les convertir, que je continue à parler de tout et même de bons petits plats, ce n'est presque plus le sujet du jour :lol:
Par contre, ce que j'ai remarqué mais ce n'est que mon ressenti, c'est qu'un nombre de personnes culpabilisent de ce qu'ils mangent et du coup, leur réaction est parfois surprenante à te faire passer pour le mouton noir.
Je préfère la réaction de mon professeur ou de ma tante, qui m'ont invité et ont fait une petite attention particulière à l'alimentation servie ce jour là. Ils ont juste accepté ce que j'étais à l'instant. Et je trouve ça super :-D

Bizous et bon dimanche
léféafa
Coévoluant
Messages : 64
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 12:14

dim. 28 sept. 2014 11:25

Bonjour!

Oui c'est sûr, pas toujours facile pour moi de garder de la souplesse et de la légèreté...
Pendant longtemps j'étais dans la peur, je voulais changer mon alimentation parce que j'avais peur de la maladie.

Et depuis que je suis rentrée de mon périple de cet été (où j'ai beaucoup moins pu contrôler ce que je mangeais), je suis revenue avec une autre dynamique: manger différemment (bcp de fruits et légumes en respectant une part de cuisson douce pour mon corps qui en a (encore) besoin et une petite part de céréales ss gluten, de fromage chèvre ou brebis cru et un peu de viande, poisson oeuf, de temps en temps, plutôt cru, et des graines germées, algues, spiruline, jus de légumes frais) par ce que j'éprouve de la joie à prendre soin de mon corps, à avoir plus d'énergie.
Parce que depuis que je suis rentrée j'essaie de prendre soin de ma maison, en étant consciente que par là c'est aussi de moi et de mon nouveau cocon (je suis nouvellement maman) que je prend soin.
Et ces derniers temps j'essaie d'être à l'écoute de mon âme et je me suis dit que ça serait chouette si je prenais soin de sa maison: mon corps!
Et puis il y a l'envie d'avoir plus d'énergie pour ma nouvelle fonction de maman.
Bon je dis pas, parfois c'est encore la peur qui guide mes pas, je peux encore bien me prendre la tête! Mais j'observe mon rapport à la nourriture depuis plusieurs mois, je regarde ce que ça montre de moi, mon comportement, et c'est passionnant!

Chocobilly:
"Parfois j'ai envie de bouffer sain...
Le macdo ne me dérange pas, alors que je sais que ce n'est pas l'idéal. Je peux choisir de rejeter en block "la merde", dans mon cas je sais que c'est une partie de moi bien contrôlante qui aurait ce type de jugement extrême.
Si je rejette ce type de bouffe, dans quelle mesure vais-je rejeter ceux qui s'en nourrissent ?
Qui suis-je pour rejeter une partie de l'humanité ? "

Effectivement il y a dans ce que tu dis qq chose qui m'interpelle...

J'ai conscientisé dernièrement combien j'avais de la difficulté à m'ouvrir à mes beaux-parents, à ce qu'ils sont. Et comme de par hasard, chez eux je trouve toujours qq chose à redire (intérieurement) à ce qu'ils proposent à table, je ne suis pas dans l'ouverture de ce qu'ils offrent. Souvent je m'apporte même mes légumes! Pourtant ça n'est pas si horrible que ça: souvent c'est viande (non bio), légumes (ultra cuits), salade de pomme de terre (trop gras,( mais j'adore ça, ça me rappelle ma famille allemande)), une tourte? (y'a du gluten)... bref....
Alors qu'en d'autres circonstances, je peux manger tout ça sans me poser de questions!!!

Alors j'ai envie d'apprendre de rester à mon écoute (par exemple ne pas manger de pain ou de fromage de vache) mais j'ai aussi envie, au moins en prenant une petite quantité, d'honorer ce qu'ils me proposent.
Tout en leur posant le fait que dans ma vie quotidienne je ne souhaite plus manger de gluten et de lait de vache (je n'ose pas l'affirmer de peur de leur regard...)

Voili voilou pour mon retours !

Bon appétit !

Léa
Avatar du membre
MANSO
Coévoluant
Messages : 1187
Enregistré le : jeu. 29 mars 2012 17:23

dim. 28 sept. 2014 21:43

Coucou à tous :-)

Léa,
Je partage ce que tu dis. Savoir accepté ce qui nous est offert et ne pas tout rejeter en bloc.
Je suis allez chez mes parents ce dimanche et ma mère m'a fait des légumes comme j'aime et c'était un régal :-)
Et ce soir, je suis au jus de légume :-D et je me régale aussi :-)

Bonne soirée
Répondre

Retourner vers « Vos réflexions et expériences »