Rêve lucide dreamtime

Des thématiques en voici en voilà !
Avatar du membre
Jean-Pierre Martinez
Messages : 4186
Enregistré le : lun. 5 nov. 2007 21:33
Localisation : Limousin - Marval (87)
Contact :

jeu. 6 févr. 2014 22:31

Le rêve lucide et les niveaux de conscience



L’idée est d’amener des points de repère à ceux qui ont déjà un accès, sortir du vouloir comme caprice à accueillir avec soin sa voie.

bonne et belle journée

jean-pierre martinez
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Découvrez les prochains stages
vibrazionecosmica
Coévoluant
Messages : 331
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 13:58

ven. 7 févr. 2014 01:51

Ouaaah ton partage, là, il étanche une soif chez moi ....!!!!
ça me fait tellement de bien d'entendre parler quelqu'un de tout ça

Toute mon enfance et mon adolescence, j'ai connu le rêve lucide et dirigé à volonté (selon la "strate" où j'étais... quand on s'approche du sans forme, cette notion n'a tout simplement plus cours)
A l'époque, j'en ai un peu parlé, mais je n'ai jamais trouvé quelqu'un qui vive ça, et j'aurais rêvé de pouvoir en parler avec quelqu'un qui expérimente ça.

Mais comme pour plein d'autres choses, j'ai fini par me taire ... ne plus tenter d'exprimer, d'échanger
C'est fou, parce que je n'y repense jamais comme ça, mais là, à t'entendre, des ressentis de moi enfant et ado redéboulent et je me rends compte à quel point j'ai été seule, mais seule... et qu'en fait c'était dur

Des rêves prémonitoires sur la journée d'après ou les suivantes, ou plus tard, il y en avait pratiquement chaque nuit, avec, évidemment, l'étrange, indéfinissable impression quand ça se passe après dans l'état de veille...
"chevauchement temporel" pour l'interprétation mentale, mais se rendre compte qu'en fait, en réalité le temps n'existe pas
Plein de fois, je me réveillais (exprès ou non), puis replongeais volontairement dans le rêve, avec à choix de le continuer, ou de revenir en arrière et de changer le scénario.
Les mondes où on communique sans mots, directement par l'être, même pas par la pensée (il y en a d'autres où c'est par la pensée), j'y ai été, abondamment, Par contre, peut-être "malheureusement", j'en suis revenue avec une nostalgie terrible de ça, et ça a produit un rapport très conflictuel avec les mots ... que je ne suis toujours pas arrivée à résoudre
Il y avait un autre monde où on communiquait par des sortes de mélodies harmonieuses, de la musique comme il n'en existe pas ici, rien à voir ou presque.
Les fois où on va "trop loin" et où revenir ne se fait pas facilement...

Le "niveau 8" dont tu parles, je l'aurais jamais appelé comme ça, mais idem : il y a une limite, à un certain point, que on sait que, si on la franchit, c'est sans retour. On en est très conscient, c'est une évidence.


Il m'est apparu clairement dans tout ce vécu enfant et ado, que l'état de veille n'était qu'un autre de ces mondes, un autre rêve
La distinction entre veille et "mondes du rêve" n'en était qu'une "pour jouer le jeu avec les humains" - et aussi accessoirement pour ne pas être prise pour une folle... respecter les règles du jeu
Voir que l'état de veille c'est pareil, je l'ai vu très tôt
Bien plus tard, j'ai vu des yogis l'exprimer comme ça : une fois qu'on a "trouvé le rêveur", veille ou rêve : c'est toujours le rêveur. Pas plus de (ou autant de) réalité l'un que l'autre.

Mais alors, très tôt, il y a eu ce truc terrible : j'ai touché, effleuré la possibilité de diriger entièrement l'état de veille.
Puisque ça marche pareil... exactement pareil
Mais là, il y a eu un interdit très très fort, très puissant, et j'ai eu des avertissements, une conscience que pour toucher ça il faut un niveau de conscience, de maturité qui était très très loin du mien... et une structure mentale qui puisse l'intégrer.
Je suis restée avec à la fois de la peur et du désir pour ça

en fait je reste avec pas mal d'interrogation par rapport à ça, parce que ça me semble incroyable qu'on puisse accéder à ça sans la maturité, le développement qui vont avec... c'en est effrayant
je comprends pas que ça puisse exister
C'est la zone où on trouve tous les "pouvoirs" (siddhis) que les yogi décrivent très bien


Arrivée à l'âge adulte, vers le début de la vingtaine, j'ai continué à être consciente que je rêvais, mais sans plus aucun intérêt pour diriger le rêve.
Et puis, parfois, j'ai commencé à connaître des rêves vraiment immergée dedans, avec presque pas de conscience d'être en train de rêver
C'est à dire, c'était comme si c'était enfoui très profond... je savais, mais je m'occupais du rêve, je regardais pas le fait que ce soit un rêve et que je le sache, je n'y accordais pas mon attention.
Je regardais le rêve se dérouler, j'assistais, je laissais faire.

Actuellement, c'est toujours comme ça (c'est à dire... quand je rêve ! parce que il y a des périodes où les nuits, il n'y a pas de rêve, il y a juste de la conscience )sauf que je suis en général de nouveau tout à fait consciente que je rêve, mais j'assiste au rêve, et je n'ai plus aucun intérêt à diriger le rêve.
La faculté est là, mais je ne m'en sers pas, ça ne m'intéresse plus.
Il y a quelques années, alors que je parlais de la possibilité de diriger l'état de veille comme les rêves et de toute la zone des "pouvoirs yogiques" à quelqu'un qui a vécu des éveils profonds, et que je lui disais que, en fait, ça doit être pareil : à un moment donné on est juste plus intéressé, c'est tout,
il a confirmé
Sauf que, si je l'ai abondamment expérimenté sur d'autres plans/rêves, sur ce plan-là de rêve qu'on appelle "veille", je n'ai fait que l'effleurer...
Et tant mieux
L'enseignement de l'enfance, auquel je me tiens, a été très fort : Mieux vaut ne pas jouer pas avec ça tant qu'on n'a pas la maturité pour...
Et en fait quand on a la maturité pour, on n'est juste plus intéressé par tout ça, ça nous est complètement égal,
je suppose qu'on peut dire vraiment, là, qu'il y a plus de volonté égotique... le rêve de l'égo est complètement percé comme une baudruche

En fait, ce serait, ça : tant qu'on peut encore utiliser ça pour, ne serait-ce qu'un semblant d'égoïsme/volonté de pouvoir, mieux vaut ne pas toucher à tout ça.

Mais alors, pourquoi la possibilité existe-t-elle malgré tout ? ça devrait être mécaniquement impossible....


Et une question reste : pourquoi, au fond y a-t-il une différence de traitement et d'accès entre ce monde-là de rêve, (le rêve de "vibrazione", incarnée dans ce monde d'humains) et d'autres mondes, où, là : aucun problème pour y avoir accès ??

Je dois avoir des problèmes d'étanchéité entre "les mondes" aussi : régulièrement il y a de la conscience sur ce rêve-ci (l'état de veille, l'histoire "moi", vibrazione) et sur d'autres en même temps
Je ne cherche pas à nourrir ça
au contraire ces dernières années, où je suis beaucoup moins en fuite de l'incarnation (oui, oui, quand même... je sais, reste beaucoup de chemin.....) je cherche à fermer ça autant que possible (et ça va mieux, moins fréquent)
De même, j'évite certaines "zones" dont je sais que je reviens avec une nostalgie presque ingérable tellement c'est douloureux
J'ai beaucoup essayé aussi, de ne pas aller "trop loin"... mais là, je me rends compte que ça m'échappe : ça se déclenche quand ça se déclenche, ma foi ! (ah ah ah qui est le "m" dans "ça m'échappe" .... :lol: on retombe sur certaines limitations nécessaires, utiles...)


Bon, je sais plus comment continuer ou finir ce post

Sentiment de vanne qui s'ouvre, de soulagement de "parler" (euh..écrire via forum...) à quelqu'un d'incarné, sur le même plan/rêve/strate qui décrit tout exactement comme c'est, qui connait tout ça
et puis : l'autorisation de parler de ça, du coup ... c'est énorme !

Désolée, ce soir, j'aurai un peu eu tendance à inonder le forum, mais là, vraiment, c'est fou le bien que ça m'a fait d'écrire tout ça
Bah, allez, des moments comme ça, tout d'un coup, j'accepte mieux de devoir être un humain qui parle/utilise des mots :D


Un super super merci, Jean Pierre :)
Comment concilier les contraires ? -Seul le coeur le peut
Comment résoudre cette dichotomie ? - Il ne faut rien résoudre, juste être...
sofie
Coévoluant
Messages : 981
Enregistré le : sam. 23 janv. 2010 23:29
Localisation : Limousin
Contact :

ven. 7 févr. 2014 02:45

Alors mon post commence un peu comme le tien, mais va s'arrêter plus vite !! lol (Merci en tout cas pour ce partage passionnant !)

J'ai l'impression d'avoir toujours dans mon enfance et surtout dans mon adolescence joué à être "sur le pont" en deux eaux entre les pensées, le rêve, tout en étant consciente mais dans l'incapacité de lever le petit doigt, et surtout pas l'envie, tellement c'était bon. J'y ai passé des heures et des heures à faire croire que je bossais sur mes cours, pour pouvoir mieux me plonger dans cet état.

J'ai ensuite stoppé, ayant moins de temps et puis j'ai oublié ...

Je me suis replongée dedans quand je me suis retrouvée privée d'emploi il y a quelques années , seule à la maison toute la journée. Mais là , je me suis dit que j'allais essayer d'aller plus loin en allant vers le rêve lucide. Le but était au départ de pratiquer le voyage astral qui me fascinait. J'ai adoré, et c'est à ce moment là que je me suis rappelée de ce que je faisais à l'adolescence.

Une sensation de liberté, de pouvoir inventer plein de trucs, faire venir des personnages, voler, sauter à trois mètres de haut, se réveiller et reprendre l'histoire à la "sieste" d'après pour avoir la fin de l'histoire. Et puis s'endormir dans le rêve pour se réveiller de nouveau, le soucis étant que mes mondes n'étant pas très différents que celui dans lequel j'évoluais incarnée, quand je voulais me réveiller, je ne savais plus si c'était mon monde ou celui du rêve. Ça m'est arrivé plusieurs fois de me croire réveillée et en fait pas du tout, et de le constater au moment où je traverse une porte au lieu de l'ouvrir, ou qu'il y a quelqu'un qui n'a rien à y faire au milieu de mon salon.

J'ai arrêté par la force de choses, car moins de temps, et récemment j'ai retenté sans succès. Je pense qu'il y a aussi une notion d'entrainement. Comme j'en ai perdu l'habitude , il faudrait que je me "ré-entraîne".

Merci Jean-Pierre pour cette vidéo, je voulais juste souligner deux phrases, complètement anodines : "transmettre juste par la présence et par la qualité d'intention et de bienveillance" et "faire en sorte que le mental patouille et s'ouvre sur d'autres possibles"
Un grand grand merci !! ;)
thierry
Coévoluant
Messages : 202
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011 14:27
Localisation : Saintes
Contact :

ven. 7 févr. 2014 09:14

Merci !!

Dans ce que je vis, j'ai l'impression d'être accro ou de fuir. Tous les matins ou presque, je repars, j'ouvre un œil au réveil, et je replonge pour 45 min ou 1h et après je suis dans le vague quelques heures !! J'ai l'impression que c'est lié, je dois m'épuiser pour une bonne raison encore.. :-) Ça m'a parlé le côté énergie limitée.


Bonne journée
Thierry

p.s.: j'ai la chanson des mondes engloutis en tête, c'est agréable :-)

P.s.(2): ça me parle Bcp vibrazionecosmica, le côté fuite de son incarnation, je reste entre deux mondes. Un jour cette soupape ne sera plus utile ( cela fait qq. jours que je suis sur le schéma lié ... C'est prenant, j'espère arriver à le dépasser un jour )
Coach de vie, amateur de bonheur intérieur. Aime échanger et transmettre.
Michelle

ven. 7 févr. 2014 20:42

Bonjour,

Merci Jean Pierre pour ton partage

Ta question Vibrazioncosmica entre la difference d accès à ce monde et celui des rêves (eveillés ou nocturnes)
je pense que c est dû au blocage de perception dû notre éducation et notre socialisation
Du coup on est plus ou moins bloqué dans ce reve ci qu est la "realité " de tous les jours
Aussi on est tellement nombreux à faire le meme reve que les autres autour nous permettent cette ' facilité'
Si ça n etait pas aussi figé, on pourrait plus facilement sauter d un reve à l autre et aller voir d autres realités
Mais bon je ne l ai jamais fait
juste quelques reves lucides
et plutot des reves eveillés que je prefere en ce moment :roll:


Michelle
Michelle

sam. 8 févr. 2014 00:27

Merci Sofie
pour ton partage de reve eveillé (sur le pont)
et de reves lucides.
Michelle
Avatar du membre
julien11
Coévoluant
Messages : 116
Enregistré le : mer. 19 juin 2013 15:29
Contact :

sam. 8 févr. 2014 07:07

Wou que mots ici ;)

pour ma petite experience :

ado, j'ai fait un rêve curieux, j'étais en salle de classe et je m'aperçois que je rêve et que je peux controler. Que je peux faire CE QUE JE VEUX dans ce rêve. Le pied. Le matin je me souviens être resté interrogatif sur tout ça, quel mystère ! Je me souviens avoir tapé sur google des mots comme "rêver et prendre conscience de rêver". Quelque chose comme ça, c'est comme ça que j'ai pu trouver ici et là, des choses concernant le rêve lucide.

Pendant très longtemps je n'ai rien refait.

Puis depuis quelques mois ça a repris un peu : + de rêves pendant la nuit, beaucoup de souvenirs de rêves etc. Et ma copine a du se lever a 4h pour le boulot, et vu que j'avais envie de me lever avec elle, moi je me recouchais vers 4h30, pour 2h (quand il me reprend l'idée d'aller me recoucher au lieu de faire ma ballade matinale!). La première nuit où je me suis recouché à 4h30 : c'était l'euphorie :mrgreen: (il est vrai que la méthode "je me leve 30min et je me recouche ensuite" est une methode efficace pour faire ce genre de rêve! j'ai repensé à cette technique après coup, que j'avais déjà pu lire auparavant, mais dont j'avais jamais eu le courage de tester , par flemme :mrgreen: ).

Bref cette première nuit où je me suis recouché , j'ai eu un festival de choses étranges, ça m'était pas arrivé depuis très longtemps : un mélange de rêve lucide et de je ne sais quoi d'autres. Je me souviens me réveille dans ma chambre, prendre conscience que je rêve et de passer par la fenetre de ma chambre pour voler dans les airs et tenter d'aller trouver ma copine à son boulot , pour voir si elle allait pouvoir me voir . Mais le rêve a du s'effriter petit à petit car une fois dehors je reconnaissais plus trop les alentours.

Il m'est aussi arrivé une nuit, ou je me reveille dans mon lit, une sensation de rêveil pas comme les autres. J'avais les oreilles qui bourdonnaient fort et je me souviens de fermer les yeux, voir du noir , et petit à petit voir ce voile noir se déchirer en direct : et voir apparaitre un rêve tout en couleur. Vraiment une impression de passer un voile, une porte et d'être dans un nouveau monde avec ma conscience. J'ai dirigé le rêve un peu mais très vite ça c'est effondré ! Bref !

Très sympa tout ça :D
vibrazionecosmica
Coévoluant
Messages : 331
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 13:58

mar. 11 févr. 2014 09:54

Juste dire au passage que de voir cette vidéo et écrire après sur ce sujet m'a vraiment libéré de quelque chose de très fort
Il y a quelque chose qui s'est apaisé en moi
des gros trucs ont lâché, je sais pas trop quoi

Alors, juste : un très grand merci :)

@Michelle :
la question n'était pas de sauter facilement d'un monde à l'autre, ça, ça l'a justement fait bien trop facilement, c'était même justement plutôt un problème.
La question est pourquoi malgré le fait d'être dans tous ces mondes -dont certains semblent presque plus réels et présents que celui-ci- il y ait certaines limitations et certaines conditions ici alors qu'ailleurs pas. Et c'est surprenant pourquoi ? Parce que la seule réalité ultime de tout ça, c'est le rêveur qui crée ces mondes (Y compris, donc, celui-ci, "l'état de veille" . Enfin, dans cette vision-là/manière d'appréhender vie, conscience etc. ...que je recommande pas forcément...)
Et c'est encore plus surprenant quand on a, par moments, fait sauter ces limitations, et qu'on a donc la preuve que la conscience a tout pouvoir dans son rêve (l'état de veille, donc, ici) que c'est bien un rêve.

Mais à ce sujet, peu après avoir écrit il y a eu une clarification énorme là-dessus...
Juste à l'instant, je sais pas trop le mettre en mots
Je le ferai peut être une autre fois
Comment concilier les contraires ? -Seul le coeur le peut
Comment résoudre cette dichotomie ? - Il ne faut rien résoudre, juste être...
Andy ramses

dim. 11 mars 2018 19:40

Bonjour Martinez.vous dite qu'il faut se rendormir en rêve lucide pour aller a un autre niveau.J'essaye mais des que je ferme mes yeux en rêve lucide de me réveille.s'il te plait essays de me donner plus de précision sur la façon dont je doit mis prendre pour réussir.merçi d'avance.
ChocoBilly
Coévoluant
Messages : 744
Enregistré le : mer. 8 août 2012 17:02

lun. 12 mars 2018 13:04

Hi Andy Ramses !

Comme tous les nouveaux contributeurs ici, nous vous invitons à poster quelques mots de presentation par ici : presentez-vous-f44.html

Pour plus d'info sur le fonctionnement forum : lire-premier-t3250.html et comment-utiliser-forum-video-t3754.html

A bientôt !

;)
ChocoBilly
Répondre

Retourner vers « Vidéos thématiques de Jean-Pierre Martinez »