fermer la fenetre

Et si vous vous autorisiez à accueillir ?

Souvent la vie nous pousse à beaucoup donner !

Acceptez de recevoir...
Je vous offre 3 cadeaux pour nourrir l'ame et le corps

 

 

Première expérience de crop-circle (à Lixheim)

Images, questions, expériences sur un lieu et pourquoi il vous a parlé.

Première expérience de crop-circle (à Lixheim)

Messagepar chk » Jeu 29 Juin 2017 18:22

Je suis allé visiter une première fois, par simple curiosité un crop-circle. Ce sujet ne m'ayant jamais intéressé cela a été une première pour moi. J'ai ressenti une forte sensation dans le corps juste à l'entrée du premier cercle.

Voici pour ceux que cela intéresse, la réponse que j'ai obtenu en demandant ce que c'était :

Quelle était la nature de ce que j'ai ressenti à l'entrée du site du crop-circle de Sarrebourg lors de ma première visite (en non initié) le 21/06/2017 ?

Au niveau de la matière

une très grosse énergie noire intelligente (changement de niveau, mort/renaissance) qui marquait le lieu, son entrée
une géométrie plane 2D
il fallait suivre cette énergie, ne pas la quitter.
Elle guidait l'hôte, le visiteur, l'étranger

Elle était le chemin d'entrée au site du crop-circle.
Elle était le monde extra-terrestre lui-même (une de ses émanation, représentation)
mais pour un humain c'était la porte d'entrée à l'incompréhensible, l'immatériel.

Il y a derrière cela :

chez l'humain une impossibilité, une difficulté, une angoisse à séparer la matière de l'esprit, à se séparer de la matière
une difficulté à se mouvoir sans corps, sans référentiel, sans temporalité (ou en rupture de temporalité)
un lien qui reste puissant avec le corps quand l'esprit le quitte (ici momentanément) pour voyager dans le monde extra-terrestre qui s'ouvre à lui
un défaut d'alimentation de l'esprit par la matière (le corps) resté sur terre quand l'esprit le quitte (ici momentanément) pour voyager dans le monde extra-terrestre qui s'ouvre à lui.
En conclusion : le corps se rappelle à lui en premier et pendant tout ce qui est un voyage dans le monde extra-terrestre qui s'ouvre ici. On sent son corps, il défaille, on s'inquiète, alors que l’enjeu est ailleurs, alors que l'esprit a enfin accès à une autre dimension

1er niveau d'inconscient

arriver à laisser le doigt appuyé sur le bouton de l'ascenseur pendant toute la durée de la montée de la cabine, sans s'évanouir.

2ème niveau d'inconscient

garder les yeux ouverts

Info d'évolution :

apprendre à un humain à passer d'un monde à l'autre


Suite à cette première expérience, j'y suis retourné car cela m'a laissé songeur.

Voici donc le compte-rendu de ma deuxième visite le 26/06/2017:

__________________________________1___________________________________


Lors de cette deuxième visite, dès l'entrée dans le champs de blé je ressentis un gros travail dans tout mon corps, puis une poussée faisant décoller ma conscience vers le haut. Mes bras chauffèrent et je fus mis en mouvement, emmené, les bras grands grands écartés.

Il s'en suivit une expansion totale de conscience, à la suite de laquelle je sortis de l'atmosphère et quittai la terre.

Je fus accueilli une première fois par des énergies intelligentes qui vivaient dans le vide, dans le néant. Ces énergies me dilatèrent le corps, me l'ouvrèrent au point qu'il devint tout entier une scène, un lieu d'expansion, un nouvel espace. Mon corps n'était plus le même.

Je vivais quelque chose qui ne m'appartenait pas, quelque chose d'extérieur, un mouvement. Ce dernier rentra tout entier en moi, je devins ce mouvement.

Par la suite quelque chose descendit dans mes intestins, me défaisant tout ce qui s'y trouvait comme émotion, me plombant.
Un flux d'énergie vint, et différentes entités me bombardèrent. Elles s'engouffraient par la tête et le coeur, balayaient l'intérieur de mon corps, disparaissaient dans mes intestins. Arrivé au niveau du chakra 1 il n'en restait plus rien .

J'étais visité par ces énergies, de sorte que leur conscience était présente en moi. Elle m'apparaissaient sous forme de masse brune informe et souple veinée de violet.
C'était une très forte conscience, à l'initiative du crop-circle et de tout ce qu'il était, de tout ce qu'il impliquait.

Elle se présentait à moi. A cet instant nous étions seuls. C'était un face à face, une présentation d'usage entre deux créatures, deux représentants de deux mondes différents qui se rapprochaient l'un de l'autre. Aucun des deux n'était supérieur à l'autre. Les deux avaient leur place respective, leur rôle, leur fonction, leur expérience à jouer, leur chemin.

_________________________________2 ____________________________________


On me fit signe d'avancer dans le champs, puis on m'arrêta net une dizaine de mètres plus loin.

Je ressentais qu'on manipulait des choses dans mon corps, au niveau des genoux, des tibias, des hanches et du thorax. Puis la sensation qu'on installa à ces endroits des énergies, des densités, des tensions, des poussées dans mon corps.
Une énergie particulière élargissait ma tête de façon à ce que tout pouvait y rentrer. Je balayais tout l'espace par mes pensées, sans difficulté, sans concentration, sans volonté, sans intentions. C'est comme si ma tête dans son intégralité devenait un périscope, un troisième oeil. A partir de cet instant je voyais tout, je ressentais tout.

S'ensuit l’expérience durant laquelle la tête se détache du corps. Ma tête devint complètement libre. Elle se déplaçait au gré de ma volonté et de ce qui m’emmenait dans l'espace. Tandis que l'altitude augmenta, je sentis mon corps s'éloigner de moi.

Je quittai la Terre et rejoignis des zones de faible densité. Là un groupe de consciences m'accueillèrent et m'expliquèrent que c'était un autre monde ici, où elles vivaient et se réalisaient. Leur activité était l'énergie. Ce monde était bleu et froid et comportait des zones grises lumineuses.
Leur travail se concentrait sur le passé et le futur, tandis que leur expérience était l'hypothèse, la possibilité, confrontées à la réalité.
Cependant leur réalité n'était qu'hypothèse.
Il émanait beaucoup de gaieté, de bonté et de joie de ces énergies. Tout n'était que légèreté, gratuité, possibles et possibilités sans limites.
Il n'y avait pas de notions de limites, de temps. Cela fonctionnait en boucle.
C'était une donnée du présent. La chose n'avait pas besoin de début ou de fin, de finalité, de raison.

Ces énergies me montrèrent que notre monde terrien était inclus, contenu en tant que double simultané de notre réalité, dans leur univers de travail, où d'ailleurs rien d'autre n'existait.
Je me voyais dans une petite scénette (sorte de télé-vision), être, vivre et me délacer sur une portion de la planète terre en modèle réduit, je me sentais me toucher dans une réalité d'observé en même temps que je me touchais le corps dans ma réalité d'observateur, debout dans un champs, devant un crop-circle.
Notre monde terrestre, notre réalité existait donc simultanément en plusieurs exemplaires, au même titre que toutes les autres expériences de l'univers, tous les mondes, tous les temps, les passés, les futurs.
Je pouvais dialoguer avec ce groupe de consciences tout en dialoguant avec moi-même dans la réalité de la terre d'où je venais, ou la représentation-réalité de la terre incluse dans leur monde de travail.
Je vivais au choix et simultanément une matérialité d'observateur et d'observé.

_________________________________3____________________________________


Sur terre on me fît ensuite avancer quelques pas dans la direction du crop-circle.
A ce moment-là, une sorte d'immense colonne vertébrale apparut à ma conscience restée dans dans l'espace vide interstellaire. Cette structure qui se terminait et disparaissait dans un foyer semblable à un cône de lumière était une sorte d'anales akashiques.
C'était une chronologie qui trouvait son énergie dans la lumière.
Elle était posée là, dans un temps et un espace particulier figé.

Par une manifestation dans le cerveau (chakra 6), et plus généralement dans toute ma tête il me fut révélé que nous étions en tant que conscience humaine, la première source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques.
Sans le savoir nous étions une de leurs composante principale et vivante (comme toutes les autres expériences dans la matière, des autres mondes, des autres temps).
C'est du moins ce que l'on me faisait voir, me permettait de voir.

La deuxième source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques qui était importante pour l'expérimentation de l'Univers était nos chakras 3 (émotion et réalisation de soi). Cela me bloquait tout le ventre.

La troisième source était notre mise en mouvement, nos réalisations, soit toutes les modifications de l'espace et du temps terrestre générés par l'action humaine. La réalité qui en découle.

La quatrième source d'alimentation était notre chakra 1 et notre enracinement au travers du lien que nous entretenons avec la terre, d'où nous sommes issus et qui nous nourrit, avec nos origines.
Soit notre expérience avec la terre-mère, notre support et notre référentiel unique.

La rétro-action (ou action-en-retour) de notre environnement constitue la cinquième source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques, autrement dit comment nous vivions ce que nous recevions en retour de nos actions sur l'environnement (sorte de conscience écologique), en fonction de la place que nous prenions en tant qu'humain dans le grand tout.
Je ressentais un grand frisson sur la peau, sur l'extérieur de mes bras. Comme un cocon autour de moi.

La sixième source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques était l'état d'éveil (ou non) et de conscience (ou non) atteints par la rétro-action de notre environnement, du retour de nos actions. Je sentais une montée en moi jusque dans le cerveau.

Il m'apparut ensuite que le bilan générale que nous tirons de l'expérience humaine à notre mort correspondait à la septième source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques. Plus exactement ce que nous en avons fait (angoisse, peur, satisfaction, progression de soi ou des autres ou de l'humanité, la paix). Et ce pour toutes nos vies successives.

La huitième source d'alimentation, d'information de ces anales akashiques était la voie latérale après la mort, c'est à dire les initiatives que nous prenons après la mort : l'âme fait des fois un pas de coté, prends du recul par rapport aux expériences réalisées et terminées. Continuation ? Correction de trajectoire ? Arrêt sur image ? Arrêt du temps ? Blocage ? Simple pause ? Quelle est notre conscience par rapport au chemin parcouru ? C'est toute la vie de l'âme qui se résume à cet instant.
Je ressens en vivant ceci une tension vive dans le coeur, dans le thorax.

Il y a aussi à ce chapitre la place que l'on fait à l'ombre, le chemin que l'on a suivi dans l'ombre : choix de la difficulté / facilité, des contradictions, des négations, des tensions, des détours et raccourcis sur nos chemins de vie.

Leur huitième et dernière source d'information correspondait à la fin de l'expérience d'incarnation sur terre, à la mort de l'âme quand l'esprit rejoint la lumière,
quand le choix de la fin se fait.
Cette fin peut d'ailleurs se vivre aussi longtemps que l'on veut, peut durer aussi longtemps que l'on veut. C'est un temps en soi. On n'avance plus mais on peut tout revivre en conscience. Le temps est bloqué. Il n'y a plus que la lumière devant soi.

_________________________________4____________________________________

Dans un quatrième temps on me présente les autres mondes parallèles que côtoient ces énergies intelligentes. Je glisse sur un pan à -70° ou -80° d'inclinaison vers le bas, vers le noir.

Je constate par moi-même que ce pan incliné est constitué d'accélérations du temps.
Ce monde est d'ailleurs uniquement constitué d'accélérations du temps.
Le temps lui-même qui y règne est constitué d'accélérations et de changement du temps.
Au centre se trouve un espace accueillant fait paradoxalement de statique, où rien ne bouge. On ne vit que sur les bords, où se trouvent les accélérations du temps. Au centre règne un silence assourdissant.
On sent que le temps y est bloqué, qu'il a un poids très important: celui du temps arrêté. On peut s'y promener, voir au dessus, au dessous de ce temps bloqué.

On me montre une deuxième fois que notre monde terrien existe dans un ailleurs, en tant qu'inclusion, en tant que contenu, et double simultané de notre réalité, dans un monde parallèle, de travail.
Il est cette fois figé dans l'espace de l'accélération du temps.
Figé car inclus dans une tranche de temps, comme dans un tiroir-temps ou temps-tiroir.
Je revis une nouvelle fois, mon corps physique debout dans le champs de blé devant le crop-circle, ma conscience étant dans d'autres monde parallèles, la situation l'observateur-observé qui est en même temps celle de l'observé-observateur.

Ce monde parallèle vit dans un temps perpendiculaire au temps linaire de la perception humaine.

On me fait sentir en touchant les parois de notre espace temps terrien que nous n'avons aucun rapport (ni accès) à ces accélérations du temps perpendiculaire.
En tant que terrien nous sommes dans notre propre temps, dans lequel rien ne peut être modifié.
On y est installé, bloqué. Tout est étanche.

Ces énergies intelligentes par contre vivent nos temps figés aussi bien que toutes les accélérations du temps. C'est leur temps, leur monde.

Quelque part c'est comme si nous étions plus fort que leur monde, en tant que donnée incompressible, constante figée. Une sorte de noyau dur. Ailleurs et autour de nous tout est possible, tout est variable.
Mais ce n'est qu'une illusion car nous ne somme qu'un paramètre, qu'une composante du grand tout qui encore bien plus que cela.

Je perçois désormais le déplacement des énergies intelligentes de ce monde parallèle dans le double simultané de notre réalité terrestre qui est devant mes yeux. Elles ont des formes verticales immenses et transparentes évoluant comme les humains sur la surface terrestre.
Je sens tout aussi bien dans cette scène la (ma) vie réelle terrestre que leur présence et conscience. Elles montent et descendent au travers de la croûte terrestre comme si rien ne les arrêtaient. Elles sont bienveillantes.
La scène s'éteint et disparaît comme si elle n'avait jamais existé et je retrouve les parois inclinées constituées d'accélérations du temps.

Par la suite une deuxième scène m'apparaît prise au même endroit, mais avec d'autres gens, dans un autre temps, arrêté cette fois-ci. Une autre expérience de notre planète terre, mais dans un autre temps.

Puis on me montre un autre aspect de leur univers : le passage de l'expérimentation à la lumière. On voit une gradation sous forme de perspective allant de la densité, de la matière vers le plus en plus lumineux, le figé, l'infini. Il ne semble pas y avoir de fin d'ailleurs. Le processus ne finit jamais selon mes perceptions.

Les énergies intelligentes de ce monde parallèle vivent dans ce processus sans notions de début ou de fin, d'objectif mais seulement de mouvement. La chose est permanente, sereine, pleine, suffisante, joie. Elle est sa propre finalité. Transformation de vie en expérience, puis finalement en lumière.

_________________________________5____________________________________

S'ensuit un retour vers la Terre, comme pour me faire comprendre que je n'en sortirai pas, que ma place est dans le monde terrestre, dans le temps terrestre.
Ma vie, ma contribution, mon âme sont entièrement liés et inclus dans la dimension terrestre. C'est un temps et un monde qui se comprend lui-même mais qui ne peut pas comprendre le reste de l'Univers.
J'ai à vivre pleinement la chose, à atteindre la densité la plus élevée possible : remplir mon temps, prendre ma place, toute ma place, m'étaler le plus possible.
Arriver au maximum de mon expérience.

On me montre l'âme de l'humain sous une forme translucide, qui dépasse en taille largement l'humain, qui œuvre sur son chemin, qui évolue dans ses pas.
L'incarnation n'étant que l'expérience de l'âme dans la matière.

Nos âmes d'humains sont en fait en contact direct avec ces énergies intelligente et ces mondes parallèles où se trouvent ces anales akashiques. Les âmes passent d'un milieu à l'autre. Elles appartiennent à l'inter-monde et vivent dans les temps parallèles.

_________________________________6____________________________________

On me montre à présent, en m'ouvrant, en me dilatant les intestins (chakras 3, et 2) et les organes génitaux que la réalisation de l'être dans l'Amour est le facteur le plus important de réalisation de l'expérience humaine (ndlr j'ai encore une forte réaction et jouissance, joie dans le cœur en écrivant ces lignes), qui justifie l'âme, qui fait vivre l'âme, de l'homme.
Le nœuds énergétique du bas (chakras 3+2+1+ sexe) est le lien énergétique de l'humain à la terre tout autant que celui de sa réalisation. L'humain n'est que le fruit de la terre.

_________________________________7____________________________________

Là dessus on me bloque les épaules pour m'arrêter et me montrer une expérience particulière à certains humains qui vont au delà de l'expérience terrestre, et qui sont connectés avec ce qu'il y a au dessus de l'âme.
Ils sont sur terre pour révéler aux autres humains la lumière qui est cachée dans leurs expériences dans la matière.
Mais ils sont juste une expérience dans l'expérience.

Leur expérience pourrait se décrire ainsi : et si on montrait la lumière aux humains, et si on donnait aux humains la possibilité de voir leur propre lumière, de passer directement au niveau de leur âme ? Qu'en feraient-ils ?
C'est mon rôle, comme celui de beaucoup d'entre nous qui n'ont pas seulement à vivre leur expérience dans la matière.
Nous sommes au niveau de l'esprit, nous sommes donc ce qu'on appelle des spirituels.
Notre travail concerne les chemins de vie, bien au delà de l'expérience de l'âme.
Nous allons au delà des vies, des incarnations.
Je ressens à ce moment là une grosse jouissance dans le cœur, dans la mâchoire et dans la conscience (chakras 4+5+6), ainsi que dans la colonne vertébrale.
On me confirme que c'est mon rôle, ma vie, que c'est ce que j'ai à porter.

C'est la dernière fenêtre qui m'a été ouverte sur le monde terrestre par ces énergies intelligentes.

_________________________________8____________________________________

On me fait comprendre à présent que l'action se terminera pour ceux qui font le choix de vivre à travers les temps et à travers les mondes. Ils n'auront plus besoin de réaliser leurs choix.
Plus ils s'installeront dans cette posture, plus leur temps va se ralentir, pour finir par s'arrêter.
Leur place se trouve au milieux de ces énergies intelligentes qui travaillent sur le temps et les accélérations du temps, qui vivent dans les mondes parallèles, qui vivent de la mise en lumière de la matière, qui vivent dans toutes les expériences.
Je me transforme dès à présent en une information spécifique, je sors de l'expérience pour n'être plus qu'information brut.
Une forme de transmutation dans une autre énergie, qui ne sera plus l'énergie de l'expérience humaine.

_________________________________9____________________________________

Pour finir on me fait comprendre que si je veux continuer la visite maintenant certaines choses ne seront plus comme avant, et que je ne pourrais plus revenir en arrière.

Je fais le choix de continuer.

Un corps immense, transparent, qui n'a plus aucun rapport d'échelle avec le corps humain mais qui est centré sur le corps humain, m'est alors donné.

Il est conscience et vit dans d'autres mondes parallèles en même temps.
On me fait comprendre à travers de de ce que perçoit de cet immense corps transparent que je peux dès à présent vivre et me mouvoir dans d'autres mondes alors que le temps sur terre est arrêté (mon corps physique étant lui complètement figé sur terre).

En ouvrant les yeux sur le monde terrestre je perçois simultanément la relativité de la vie sur terre et les temps parallèles, les temps arrêtés. J'ai désormais une capacité à vivre dans plusieurs mondes en même temps.
Comme c'est nouveau je peine tenir mon équilibre et cela me tourne la tête.

On me fait comprendre maintenant que ma vie n'est plus centrée sur terre. Elle est centrée dans les mondes parallèles.

Et la visite du site se termine. Je peux enfin accéder à l'intérieur du site du crop-circle, qui ne présente aucun intérêt spirituel pour l'humain (voir mon texte "Quelle était la nature de ce que j'ai ressenti à l'entrée du site du crop-circle de Sarrebourg le 21/06/2017").

En quittant le lieu je remercie ces énergies intelligentes pour ce partage, pour leur accueil, pour ce voyage.

_________________________________fin____________________________________

Après cette expérience mon ressenti confirme mes aspirations et mes valeurs personnelles depuis toujours, par résonances avec :

mon rapport à la spiritualité (ne pas confondre avec les religions, la géobiologie classique)
mon rapport à l'écologie (ne pas confondre avec l'écologie politique)
mon rapport à l'humanisme (ne pas confondre avec le communisme)

J'ai aussi changé (inversé) toutes mes pratiques de voyants-médium-canal depuis cette expérience.
J'ai abandonné toute notions de thérapie et d'aide, au profit de celle de partage d'Amour, avec ceux qui sont mes proches.

Voilà pour l'essentiel. Quelqu'un aurait il aussi une expérience sur le sujet à partager ?
chk
Coévoluant
 
Messages: 4
Enregistré le: Lun 20 Fév 2017 23:09

Re: Première expérience de crop-circle (à Lixheim)

Messagepar elementerre » Mer 5 Juil 2017 12:17

As tu fait quelques images du lieu, cela est plus simple de me connecter avec une image ;)

En ressenti, je dirais que tu partages une part qui "ne se partage pas" elle peut juste ce vivre...
Il me semble ressentit quelques interprétation du mental mais je dirais c'est plutot très juste et viens d'ailleurs faire des liens avec une partie de ma petite expérience de crop circle.
(temps et dimensions différentes, double temporelle, ...)
Merci pour ce partage et j'aimerai vraiment quelques photos du lieu

Bises
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Juste ici et maintenant en présence.
Avatar de l’utilisateur
elementerre
 
Messages: 4019
Enregistré le: Lun 5 Nov 2007 22:33
Localisation: Limousin - Marval (87)

Re: Première expérience de crop-circle (à Lixheim)

Messagepar chk » Mer 5 Juil 2017 15:51

Merci Jean-Pierre pour ton avis.

Voici une photo du site en arrivant, prise à hauteur d'homme :

en arrrivant.jpg


puis vu de dessus :

photo-05-5286e7b.jpg
chk
Coévoluant
 
Messages: 4
Enregistré le: Lun 20 Fév 2017 23:09

Re: Première expérience de crop-circle (à Lixheim)

Messagepar elementerre » Mer 5 Juil 2017 16:15

amusant j'ai plus un retour sur réalisation par des petits plaisantins "utilisés" par une énergie en lien au temps non linéaire.

Merci
Jean-Pierre Martinez

elementerre, non ?
----------------------------------
Juste ici et maintenant en présence.
Avatar de l’utilisateur
elementerre
 
Messages: 4019
Enregistré le: Lun 5 Nov 2007 22:33
Localisation: Limousin - Marval (87)


Retourner vers Lieux, sacrés ou autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré