fermer la fenetre

Vous voulez développer vos perceptions et votre ancrage ?

 

Le jour où je me suis réveillé dans l'eau

Une prise de conscience, un vécu touchant, bousculant, questionnant, enrichissant... C'est par ici !

Le jour où je me suis réveillé dans l'eau

Messagepar Alexandrelestoquoit » Ven 12 Mai 2017 06:04

Je pensais mettre comme titre "le jour où je suis mort", ça accroche plus mais ça aurait été faux....merde je suis entrain d'écrire et la lumière scintille, on est là pour partager, je partage... je lui ai aussi parlé et j'ai compris qu'elle veut que je reste là. Je ne lui ai pas caché que ça donne des frisson lol....continuons...
je suis de retour en Martinique, on est en octobre, la mer est magnifique, visibilité de fou, au moins 30 mètres, je vois des coins qui mettais inconnu. Un pote pêcheur m'amène de l'autre côté de la barrière sur un plateau avec un tombant de 15m (je le voyais comme 20 mais on m'a dit une dizaine, so je dirais 15). J'en profite pour amener une fille que j'ai rencontré à mayreau (petit île de pêcheur de 250 habitants), russo allemande, belle inteligente, ouverte, la trentaine.. un peu manipulatrice (et aussi un miroir d'un de mes aspects), fille très troublante.... anyway c'est une autre histoire... on jette l'ancre sur le plateau et c'est partie pour chasser (je fais de la chasse sous marine, au le vilain il tu des être vivant... Autre sujet...une autre utrera fois). Mon ami ne chasse pas de la même façon, il fait plus du trou, alors que je fais de l'agachon (se poser au fond, rester immobile et attendre le poisson), donc on se sépare, grosse erreur (et c'est q'une de mes erreurs du jours...hummmm envie de me justifier? Vous apprendre des bases de plongée en apnée? On va dire un peu des 2), je sais mais il y a la jolie fille sur le bateaux et les gros poissons sont au fond (ego, fierté). Autre erreur, je viens de manger un snack, la digestion demande de l'énergie et donc moins pour votre apnée.
Autre erreur (ego cachant la rationalité), ça fesait 6 mois que je plongeais à mayreau et le spot qu'il m'avait laisser (c'est interdit au touriste mais il me laissait se spot, bon karma..Autre histoire) n'était pas profond donc mauvaise habitude (calcul du temps de remonté). Avant dernier erreur, je me prend un kilo en plus parce qu'il y a du courant (remonter plus dure).
C'est partie on plonge dans le tombant, repére un bon spot, ça y est, j'en ai un, on se calme, on fait descendre son rythme cardiaque et on oxygène bien son organisme (mais pas trop, pas d'hyper ventilation ou la carpe). Je descend, on descendit 15m, je m'allonge, je suis bien, c'est cool l'eau, c'est calme. Un hombre se rapproche, un barracuda, un gros un bon metre. Je fais comme si j'avais peur et me recroqueville, me fond dans la paroi du tombant mais je laisse le fusil la où il est. Il se rapproche, il tourne à 90 degré (typique chez les barracuda), faut pas viser la tête, la colonne juste derrière pour le secher. Autre erreur j'ai pas de moulinet, donc si je ne le sèche pas je vais avoir un barracuda de plus d'un mètre comme un fou autour de moi (putain d'ego). Je tire, et guest What? Je ne le sèche pas et j'ai une pièce (ça rend les choses plus facile de dire pièce quand on tue un être vivant, en général) peut être de 10kg, avec des dents en lame de rasoir, tournant comme un fou autour de moi. Pas de panique, la panique tue plus que vous le penser (autre histoire avec feu mais pour une autre fois).
Si je lâche le fusil, je suis sain et sauf mais plus de fusil... non
Si je remonte avec.... grande chance qui me morde et j'ai déjà vu de mes yeux couper un barracuda de la taille de mon bras en un croc.... non
Il se bloc au fond avec la flèche et un rocher, on pense vite et réagi, j'attache le fusil à la paroi, il a l'air calme et c'est (avec c'est condition et c'est que mon point de vu) la meilleure solution.
je remonte, cette petite histoire m'a fait consomé pas mal d'oxygène, je suis lourd, je sens que le temps presse....merde où est la surface. ... je lève la tête et regarde la surface................
Ultime erreur, quand on veut voir la surface, surtout pas lever la tête, ça coupe l'oxygène au cerveau, faut basculer le torse en arrière pour voir en haut. Black out, je l'écris mais j'en sais rien.....
Je bois la tasse et ça me réveille, putain je suis dans l'eau, j'ai une gorgé d'eau dans mes poumons, toujours un peu d'inertie vers le haut mais toujours pas à la surface. Reflex à la con, je regarde en l'aire....Black out.
Je me réveille, deux gorgé d'eau dans mes poumons, plus d'inertie vers le haut, maintenant je tombe. Ma copine est sur le bateaux entrain de bronzer, mon pote pêche dans les trous sur un autre spot. Ils n'ont aucune idée de ce qui se passe.
La je sais que si je ne fait rien, je suis mort (New game lol), moment de lucidité, je décroche ma ceinture palme donne tout ce qui me reste et..... La surface, je vomie mes 2 gorgées d'eau, reprend mon souffle, calme.
Je ne veux pas garder cette expérience comme traumatisme, pas de cri, je reste dans l'eau, je redescend prendre ma ceinture, reprend mon souffle et va chercher mon fusil.
Ils ne sont plus là (fusil et barracuda), je vais devoir rentrer au bateaux la queue entre les jambes.. mais je suis en vie lol.
L'eau est un super bon prof d'humilité, ego, lâcher prise (autre histoire), pas la contrôle, la comprendre et vivre avec. Je l'aime, elle aurait pu me prendre la vie mais non. Elle m'a redonner vie et j'y retourne bientot...... le dîner est prêt, à bientôt.
Si il y en a qui aime la plongée, camping, bivouac, rando, je suis en Martinique le 22 mai, juillet'out dominique, septembre Martinique et apres direction la Colombie pour Noël avec plein d'escale. Tout ça saupoudré de médite, exercice, expérience, échange, bbq, ceviche et peut etre ayahuasca, rapé, mambe, San pédro.
A plus
Alexandrelestoquoit
Coévoluant
 
Messages: 8
Enregistré le: Sam 29 Avr 2017 03:17

Retourner vers Partagez votre expérience

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré