fermer la fenetre

Vous voulez développer vos perceptions et votre ancrage ?

 

Centaure et Sirène

Images, questions, expériences sur un lieu et pourquoi il vous a parlé.

Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Sam 19 Aoû 2017 18:46

Bonjour,

Sculpture étonnante sur un pilier d’une église !
Un centaure main dans la main avec une sirène !
Le centaure tient dans sa main droite une feuille végétale, importante dans la symbolique de par sa taille.
La sirène tient dans sa main gauche un peigne qu’elle utilise pour démêler sa chevelure.
Vous auriez une idée de la symbolique globale de cette sculpture que je n’ai vue nulle part ailleurs?

Merci.


P8170015.JPG


P8190004.JPG


P8190008.JPG
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49

Re: Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Mar 22 Aoû 2017 23:40

Centaure et Sirène (essai de cogitation)

Pas évident quand on n’est pas le sculpteur lui-même !

Symbolique du centaure que l’on trouve facilement sur internet.
Idem pour la sirène.

Simplement :

Le Centaure :

Le centaure représente la dualité « animalité/humanité ».
L’homme passe donc de l’animalité à son statut d’humain voire à la spiritualité !
Il s’agit d’une quête à travers un voyage (le cheval est le véhicule des grands déplacements).
Le centaure possède une grande vitalité à priori symbolisée par toute végétation située à proximité directe (renouvellement).
Il est clairvoyant, a accès à l’au-delà et dispose d’une grande sagesse (Chiron) !

La sirène :

La sirène, cet être marin hybride, mi-femme mi-poisson, se présente avec une ou deux queues. Elle se prête à plusieurs interprétations symboliques, toujours en relation avec l'eau. Avec une queue, elle fait partie des symboles du mal et représente les voluptés de ce monde et le mal en général. Son chant est trompeur; celui qui se laisse séduire par elle risque la mort. C'est ainsi qu'elle mène les marins à leur perte en mer et, comme dans la Lorelei, sur le Rhin.
Avec deux queues, elle est le symbole de la fécondité car l'eau est la source de la vie. Son attitude, les deux queues toujours relevées, est à mettre en relation avec la gestation et la naissance
La sirène est aussi le symbole de la dualité de la vie humaine, partagée entre vie organique et vie spirituelle ainsi que les embûches rencontrées. Autrefois on allait aux sources demander guérison à la divinité féminine qui les personnifiaient.
La sirène à également accès à l’au-delà (l’eau de là !) et possède de très grandes connaissances.
Ainsi, ce ne serait pas tant les chants mélodieux et charmeurs qui pouvaient captiver les marins que les informations et les vérités qu’elle pouvait énoncer et qui rendaient fous lesdits marins.
D’ailleurs, ce fameux peigne ne serait-il pas là pour démêler, dans le train d’ondes des informations capté par leur chevelure, le vrai du faux ?
De plus, elle descend dans les profondeurs marines, peut-être également dans les profondeurs de l’inconscient.

Centaure plus Sirène :

L’impression laissée est qu’il existe une séparation nette entre deux plans :
Le plan terrestre et le plan supérieur.
Chaque personnage représente la dualité de ces deux plans.
Le centaure serait-il à la terre ce que la sirène est à l’océan (trop facile à mon goût)?
Ou alors…..
L’homme passera de l’animalité à la spiritualité par un changement (transfiguration) au cours de son (long) chemin de vie en descendant profondément dans son inconscient (pour retrouver ses véritables racines) malgré les vicissitudes de la vie, et en discernant sa propre vérité parmi les faux-semblants et les apparences.( trop intello pour le quidam de l’époque ! A moins, on peut toujours rêver, que le message n’ait été destiné aux générations futures).
Je m’égare ! Je m’égare ! Il se fait tard ! :x

Ascension dans les deux cas ?
L’association des deux aurait-elle un effet amplificateur ?
Pourtant, une notion d’équilibre semble être présente !
(D’ailleurs, curieusement, il ne semble y avoir aucun phénomène énergétique dans cette église (à part quelques présences) ! Étrange pour une église ancienne !)
Serait-ce un point d’équilibre ?
Bizarre en ce cas qu’il n’y ait pas de griffon représenté !

Voilà quelques réflexions « à la volée ».
Si cela vous inspire à votre tour, je suis preneur.
Merci d’avance.
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49

Re: Centaure et Sirène

Messagepar petite fumée » Jeu 24 Aoû 2017 12:31

Tu as eu d'autres infos sur la sculpture depuis? Recherche "les tritons" dans la mythologie grecque. Ça y ressemble.
Avatar de l’utilisateur
petite fumée
Coévoluant
 
Messages: 10
Enregistré le: Mer 23 Aoû 2017 22:25

Re: Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Jeu 24 Aoû 2017 23:48

Merci Petite Fumée,

Intéressant!
Après recherche ........
"Les tritons sont parfois représentés avec des pattes de chevaux ; c'est ainsi qu'on les appelle centaures-tritons ou plus précisément ichtyocentaures".

A supposer que ce soit un triton, donc un ichtyocentaure, puisqu'il n'a pas de queue de poisson, cela ne fait qu'épaissir le mystère de cette sculpture, d'autant que cette église du Lot n'est pas à proximité de l'océan ni de la méditerranée, à moins que le sculpteur ne soit un compagnon de passage et/ou ayant une culture mythologique.
Tout cela demande "à murir"!
A voir.

Merci encore pour la piste "triton". :D

J'aime bien cette église que je trouve très "éthérée".
Elle est classée et dispose de très belles peintures du XVIième.
C'est l'église de Tauriac dans le Lot.
La sculpture se situe sur le pilier gauche de la première photo.

P8170005.JPG


P8170029.JPG
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49

Re: Centaure et Sirène

Messagepar petite fumée » Ven 25 Aoû 2017 17:55

Je ne connais pas bien les églises. La sculpture est toute petite mais placée dans un endroit assez visible. Elle ne ressemble pas au reste de l'église par son style. Si ce n'est peut-être un point commun avec l'impression que me font les peintures.
Avatar de l’utilisateur
petite fumée
Coévoluant
 
Messages: 10
Enregistré le: Mer 23 Aoû 2017 22:25

Re: Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Sam 26 Aoû 2017 14:26

Petite Fumée a écrit:
Je ne connais pas bien les églises.


En dehors de tout point de vue religieux, nous pouvons dire que les églises anciennes romanes (jusqu’aux 12ième, 13ième siècle) :
- sont situées en général sur des lieux particuliers correspondant aux anciens cultes païens avec éventuellement des mégalithes à une époque donnée.
- Répondent à une géométrie sacrée avec nombre d’or Φ (phi), etc.
- Ont été bâties avec un soin extrême et les yeux de la foi par les compagnons.
- Les matériaux ont été choisis avec un soin particulier (pierres, bois de charpente, etc.) et posés selon un sens également bien particulier (les pierres ont été reposées exactement comme elles ont été enlevées dans leur carrière d’origine ; les poutres de charpente ont été posées dans le sens de croissance de l’arbre, coté racine vers le bas, etc.).
- Ont été préservées (autant que faire se peut à travers les conflits) à travers le temps.
- Sont les témoins directs de notre histoire d’il y a 800-1000 ans et délivrent, gravés dans la pierre des sculptures, les messages directement à qui sait les décrypter puisqu’en principe , aucune falsification de la pierre n’a été possible entre temps.

Objectivement, voilà les faits.
Subjectivement, nous pouvons avoir un certain ressenti (ou pas) en fonction des lieux.

En résumé :
Ce qui importe est le lieu lui-même.
La construction sur ce lieu ou bien l’érection d’un mégalithe ne peuvent qu’éventuellement apporter un « plus ».
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49

Re: Centaure et Sirène

Messagepar ChocoBilly » Sam 26 Aoû 2017 18:30

Merci Cactus pour ce magnifique résumé ! Tes postes sont tout aussi soignés qu'un bel article de presse !

;)
ChocoBilly
ChocoBilly
Coévoluant
 
Messages: 662
Enregistré le: Mer 8 Aoû 2012 17:02

Re: Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Sam 26 Aoû 2017 20:23

Merci ChocoBilly pour ton indulgence!
Pour les articles de presse, je ne sais pas!
En vérité, je ne les lis (surtout) pas! ;)
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49

Re: Centaure et Sirène

Messagepar ChocoBilly » Lun 28 Aoû 2017 21:41

:roll:
ChocoBilly
Coévoluant
 
Messages: 662
Enregistré le: Mer 8 Aoû 2012 17:02

Re: Centaure et Sirène

Messagepar Cactus » Ven 22 Sep 2017 14:30

Bonjour,

Du nouveau !
La feuille que tient le centaure semble être une feuille d’acanthe !

L'acanthe est le symbole du contrôle et du dépassement des épreuves de la vie,
notamment en raison de ses épines et de la croissance importante de ses feuilles.
L’acanthe, symbole de l’amour éternel, est originaire d’Afrique,
d’Asie et d’Europe du Sud
L’acanthe est l'un des ornements les plus gracieux du chapiteau corinthien,
on en doit l’invention à l’architecte Callimaque.

L’humanité adopta la feuille d'acanthe comme le symbole des arts :
cette feuille lui enseigne que " l'invention, les combinaisons ingénieuses,
le savoir acquis, sont stériles, quand le sentiment ne les a point fécondés. "

Le symbolisme de la feuille d'acanthe, très utilisée dans les décorations antiques et
médiévales, dérive essentiellement des piquants de cette plante.

Selon une légende rapportée par Vitruve, le sculpteur Callimaque,
à la fin du Ve siècle avant J.C., se serait inspiré, pour orner un chapiteau,
d'un bouquet de feuilles d'acanthe surplombant le tombeau d'une jeune fille.
On peut retenir de cette légende, qu'à l'origine, tout au moins,
l'acanthe était surtout utilisée dans l'architecture funéraire pour indiquer
que les épreuves de la vie et de la mort, symbolisées par les piquants de la plante,
étaient victorieusement surmontées.

Elle orne les chapiteaux corinthiens, les chars funéraires,
les vêtements des grands hommes, parce que les architectes, les défunts,
les héros ont triomphé des difficultés de leur tâche.

Comme de toute épine, on en a fait aussi le symbole de la terre vierge et de la virginité."

L’acanthe est très répandue en décoration architecturale au 12ième siècle.

Sinon, autre photo d’une représentation de centaures-sirène dans l’église St Pierre de Bessuéjouls , dans l’Aveyron.

Bessuéjouls_1.jpg
Lo Fe sens Ôbra morta es.
La Foi sans oeuvre est morte!
Avatar de l’utilisateur
Cactus
Coévoluant
 
Messages: 167
Enregistré le: Sam 20 Aoû 2011 11:49


Retourner vers Lieux, sacrés ou autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré